Chute de trafic de 8 % pour le port de Hambourg


Minerais et charbons ont logiquement perdu du tonnage au cours de l’année, contrairement aux exportations de céréales qui ont triplé. Les conteneurs suivent la tendance générale du port qui totalise 126 Mt de trafic.


© Port of Hambourg
© Port of Hambourg
Grâce à une bonne reprise au quatrième trimestre 2020 durant laquelle le trafic a même augmenté de 3 % par rapport à 2019, le port de Hambourg limite à 7,6 % la perte de volume sur l’ensemble de l’année, cumulant 126,3 millions de tonnes (Mt) de trafic maritime. La baisse a surtout été sensible à l’import (70,1 Mt, - 10,6 %) et plus faible à l’export (56,1 Mt, - 3,5 %).

Le trafic conteneurisé suit la tendance générale du port, passant de 9,3 MEVP en 2019 à 8,5 MEVP en 2020, soit 7,9 % de moins. Une baisse plus forte que celle enregistrée par Brême, l’autre grand port allemand (4,7 MEVP, - 3,7 %). Pour les conteneurs, la baisse est similaire pour les importations (4,4 MEVP, - 7,8%) et pour les exportations (4,2 MEVP, - 8,2%). "La forte baisse des importations en provenance d'Asie au premier semestre en est une des raisons", explique Axel Mattern, le directeur général du port. "La tendance très stable du trafic d’hinterland est également notable, ne diminuant que de 5,8 %. À 11,6 %, le ralentissement du transbordement a été plus marqué."

Le rail, quant à lui, profite de la bonne tenue des trafics d’hinterland pour renforcer encore sa position. Le nombre de boîtes transportées en ferroviaire n’a diminué que de 4,4 % en 2020, ce qui en fait  la deuxième meilleure année pour ce mode avec 2,6 MEVP. La part modale du ferroviaire pour les conteneurs dépasse ainsi désormais les 50 % à Hambourg.

Les vracs en baisse

La Chine reste le premier partenaire de Hambourg pour les échanges de conteneurs, avec plus de 2,4 MEVP, mais est aussi l’origine et la destination qui a le plus perdu en trafic. Deuxième "trading partner", les États-Unis renforcent au contraire leur position, frôlant désormais les 600.000 EVP. Autre surprise : le trafic conteneurisé avec la Grande-Bretagne. "La tendance positive des échanges de conteneurs avec le Royaume-Uni atteignant un nouveau record de 266.000 EVP, est due à une reprise des expéditions pour le marché allemand et à une augmentation des livraisons au Royaume-Uni avant le Brexit", précise le port.

Les trafics vracs affichent 6,8 % de baisse, totalisant 38,5 Mt. Dans cette catégorie, le port de Hambourg distingue les vracs agricoles qui, à rebours de la tendance, progressent de près de 20 % pour atteindre 7,5 Mt. Cela s’explique par le triplement des exportations de céréales qui ont atteint 2,2 Mt. Les importations d’oléagineux (3,2 Mt) ont quant à elles augmenté de 7 %.

Les vracs liquides (11,6 Mt) ont perdu 8 % par rapport à 2019, principalement à cause de la baisse de importations de produits pétroliers, que n’ont pu compenser les trafics accrus de biocarburants. La conjoncture économique a aussi nuit aux vracs solides (19,4 Mt) dont les échanges ont baissé de 13 %. Du fait de la diminution de la production d’acier et de l’utilisation du charbon pour la production électrique, les importations de minerais (9,5 Mt) affichent un retrait de 4 %, et celles de charbon et de coke (4,7 Mt) une chute de 35 %.

Étienne Berrier

Vendredi 5 Mars 2021



Lu 673 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal