Contargo : nouveau dispositif de navette ferroviaire dans le Rhin supérieur


En conséquence de l’incendie de chantier de Rastatt l’an dernier, l’opérateur rhénan Contargo modifie son offre : plus réduite pour l’instant, mais plus claire.


La nouvelle navette relie la région de Bâle à Rotterdam trois fois par semaine © Contargo
La nouvelle navette relie la région de Bâle à Rotterdam trois fois par semaine © Contargo
Du BME au BWS, le changement d’initiales traduit en fait une réorganisation significative de l’offre de navette ferroviaire chez Contargo entre Bâle et la mer du Nord. Le Basel Multimodal Express (BME) de l’opérateur rhénan filiale de Rhenus a cédé la place au Basel Westport Shuttle (BWS) depuis quelques mois. L’incident de Rastatt est passé par là : l’interruption d’août à octobre 2017 de la ligne entre la ville suisse et celle allemande de Karlsruhe le long du Rhin supérieur, pour cause de problème de chantier, a impacté le trafic de tous les opérateurs et suscité un report vers la voie d’eau qui se confirme dans la durée. "Il a été une sorte de révélateur. Quelque part, cela présente l’avantage de remettre les sujets à plat pour trouver la solution la plus optimale", confirme Jean-Marc Sabetta, directeur de la filiale française Contargo SARL.
En l’occurrence, l’organisation riche mais assez complexe du BME fait place à l’offre plus lisible, quoique plus réduite, du BWS. Le premier proposait respectivement du bimodal rail/barge jusqu’à Rotterdam via le hub d’Emmerich depuis le terminal Contargo de Bâle, ainsi qu’une autre liaison directe ferrée depuis un autre point de départ, soit vers Rotterdam, soit via Duisbourg vers Anvers ou l’intérieur de l’Allemagne (la Ruhr), ceci pour un total de 8 départs par semaine. Son successeur, le Basel Westport Shuttle organise pour l’heure 3 allers-retours hebdomadaires en trains de 88 EVP, directement jusqu’à Rotterdam (terminal CTT), au départ du terminal ferroviaire "Duss" frontalier de Bâle/Weil-am-Rhein, situé en territoire allemand tout en offrant les facilités douanières aux marchandises suisses. "Une augmentation de cadence supposerait de développer les flux export", souligne Jean-Marc Sabetta. Quant à la desserte d’Anvers, elle reste à l’étude.
 
Coopération trinationale

Au final, Contargo (471 millions d’euros de chiffre d’affaires et 2,2 millions d’EVP transportés l’an dernier) maintient ses volumes locaux, puisque ses transports par voie d’eau bénéficient du report modal observé en faveur de celle-ci.
En outre, son nouveau BWS perpétue la coopération opérationnelle engagée depuis plusieurs années, dans cette région dite des Trois Frontières, entre ses sociétés française, allemande et suisse. Leur groupement informel Contargo Sud assure, au moyen d’un progiciel ERP dédié, une gestion coordonnée des flux et remplissages des barges et trains, et pour partie, ceux des camions. "Le centre opérationnel à Bâle dresse un état des chargements deux fois par jour, à partir duquel nos équipes d’administration des ventes peuvent renseigner le client sur les disponibilités de capacité et les éventuelles solutions alternatives : report sur un autre mode ou décalage de transport dans le temps. La gestion des embarquements permet de bien caler les remplissages sur les closing", décrit Jean-Marc Sabetta.

Mathieu Noyer

Mercredi 5 Septembre 2018



Lu 603 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 11 Octobre 2019 - 11:24 Fret SNCF : 200 nouvelles suppressions d'emplois €

Mercredi 9 Octobre 2019 - 10:08 Menace sur la ligne ferroviaire Nice-Tende-Cuneo


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy