Coronavirus : vers une perte de 6 millions d'EVP pour les ports chinois



Les opérations sur le port fluvial de Wuhan sont interrompues © Hubei Government
Les opérations sur le port fluvial de Wuhan sont interrompues © Hubei Government
Selon le consultant néerlandais, Dynamar, l'impact du coronavirus (auquel l'OMS vient d'attribuer le nom de Covid-19) sur le transport conteneurisé n'est pas encore clair. Pour en empêcher la propagation dans plusieurs régions chinoises, les vacances du Nouvel An ont été prolongées. Dans certaines d'entre elles, les entreprises n'ont pas rouvert avant le 10 février. Certains transporteurs maritimes ont réagi en annulant des voyages en dehors du pays. L'Alliance 2M a ainsi supprimé un certain nombre de traversées transpacifiques, indique le consultant néerlandais.

"En réaction à l'épidémie, les armateurs ont commencé à supprimer des escales et à réduire le nombre de voyages"


Il ajoute que plusieurs pays refusent le débarquement des marins chinois dans leurs ports. D'autres n'acceptent les navires ayant fait escale dans les ports chinois que 14 jours après avoir quitté le pays. Cet ensemble de mesures devraient se traduire par une baisse de volume au cours du premier trimestre, estime Dynamar.

Une réduction de croissance annuelle de 0,7 %

Selon Alphaliner, l'impact du nouveau coronavirus est plus clair. Il devrait freiner la croissance des ports chinois et ceux de Hong Kong au premier trimestre 2020. Leurs volumes globaux devraient perdre 6 millions d'EVP au cours des trois premiers mois de l'année. Cette diminution devrait se traduire par une réduction de croissance annuelle d'au moins 0,7 %.
Pour le consultant parisien, on constate déjà dans les statistiques hebdomadaires une réduction de 20 % du nombre d'escales dans les principaux ports du pays depuis le 20 janvier. Celui-ci estime toutefois qu'il vaudra mieux analyser les chiffres trimestriels pour se faire une véritable idée de l'impact réel du virus sur le trafic.

Suppressions d'escales

En réaction à cette situation, les armateurs ont adopté diverses postures. Lorsqu'ils ne réduisent pas le nombre de services opérés, ils suppriment des escales et réalisent également des voyages à vide. Alphaliner indique toutefois que les marchandises continuent d'être chargées et débarquées dans les ports chinois où les navires font escale.
Mais à Wuhan, l'épicentre du coronavirus, la capitale de la province de Hubei, les opérations portuaires ont été interrompues sur les installations fluviales depuis que le gouvernement a décidé de couper la ville du pays. Pour mémoire, le port fluvial avait enregistré 1,7 million d'EVP en 2019, rappelle le consultant.
En matière de construction navale, les chantiers situés dans les ports de Shanghai, Zhejiang, Jiangsu, Guangdong, Fudjiang et Anhui n'ont rouvert que le 10 février, soit une semaine plus tard que prévu. "Ce retard ne devrait pas affecter les livraisons de constructions neuves, estime Alphaliner, mais va contribuer au chaos que la frénésie actuelle d'installation de scrubbers sur les navires a provoqué".

Vincent Calabrèse

Mercredi 12 Février 2020



Lu 1396 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy