Fontenoy du maritime : réactions mesurées de la part des professionnels


Les premiers arbitrages financiers présentés par le président de la République lors des Assises de l'économie de la mer à Nice, Armateurs de France a salué les premières mesures. Le dispositif du gouvernement reste toutefois incomplet aux yeux de certains.


Le "Mont-Saint-Michel" © Brittany Ferries
Le "Mont-Saint-Michel" © Brittany Ferries
Concernant les annonces faites par Emmanuel Macron à Nice en septembre concernant le Fontenoy du maritime, Philippe Louis-Dreyfus, le président du conseil de surveillance du groupe Louis Dreyfus Armateurs (LDA) s'est montré beaucoup plus mesuré que certains de ses confrères.

En matière de transition énergétique, il se montre beaucoup moins enthousiaste sur l'utilité du gaz naturel liquéfié (GNL) comme type de carburant alternatif que certains de ses confrères. Selon lui, "le GNL constitue une solution de transition énergétique, il ne représente pas LA solution".

La réduction de vitesse reste "la solution la plus simple"

L'ancien président d'Armateurs de France prône toujours la réduction de vitesse des navires comme solution permettant de réduire les émissions de CO2. "C'est une de mes antiennes", reconnaît-il. À propos de carburants alternatifs tels que l'hydrogène et l'ammoniac, il estime que "pour le vrac, il va falloir beaucoup de temps afin que la logistique suive dans les ports".

Concernant l'éolien en mer, il juge que "la France a pris du retard. Les pays étrangers sont plus compétitifs. La Chine, l'Indonésie, le Japon, protègent leurs industries. Selon lui, "dans la transition énergétique, l'Asie protège le secteur".

Christophe Chauvière, directeur Marine France de Bureau Veritas, partage la conviction de Philippe Louis-Dreyfus, à propos de la réduction de vitesse des navires. Cette technique est, selon lui, est "la solution la plus simple". Quant au GNL, il constitue une énergie de transition et que le BioGNL arrivera par la suite. Selon lui, "l'ammoniac et l'hydrogène, deux carburants verts, ne sont pas si simples". Il souligne en outre que nombre d'équipementiers ont commencé à développer la propulsion vélique.

Toujours en matière de GNL, Jean-François Suhas, le président du Club de la croisière Marseille-Provence, estime que les ports français sont en bonne place en matière d'avitaillement.

Au chapitre du branchement électrique à quai, Nicolas Plumion, le président de l'Union maritime de Nice regrette : "il faut 45 minutes pour brancher un navire et 45 minutes pour le débrancher". Selon lui, il faut que les infrastructures s'adaptent. Reste à savoir aujourd'hui comment les professionnels accueilleront le projet de budget du ministère de la Mer pour 2022.

Vincent Calabrèse

Mardi 12 Octobre 2021



Lu 956 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Octobre 2021 - 15:10 L'État vole au secours de Brittany Ferries

Mercredi 20 Octobre 2021 - 16:47 Port-la-Nouvelle au milieu du gué


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal