France cyber maritime : une structure nationale contre les cybermenaces


Le secteur maritime et portuaire vient de se doter d'une structure baptisée "France cyber maritime" afin de faire face à l'accroissement des menaces liées à internet. L'association sera basée à Brest.


© Haropaports
© Haropaports
"Le 17 novembre 2020, les statuts de France cyber maritime, association de préfiguration du centre national de coordination de la cybersécurité pour le monde maritime, ont été déposés", ont annoncé conjointement le cabinet du Premier ministre, le secrétariat général de la mer et le Comité France Maritime. Ceux-ci précisent que cette création intervient dans un contexte de numérisation accrue des navires et des ports, ainsi que de développement des drones et navires autonomes.

Une équipe opérationnelle d'urgence

L'association "a l'ambition d'apporter au monde maritime et portuaire des réponses concrètes et adaptées en matière de cybersécurité, afin de renforcer la résilience du secteur et de promouvoir l'excellence française en cybersécurité maritime en Europe et à l'international", note Frédéric Moncany de Saint-Aignan, coprésident de l'association avec le secrétaire général de la mer.

"Apporter au monde maritime et portuaire des réponses concrètes et adaptées"


Également président du Cluster maritime français, Frédéric Moncany de Saint-Aignan invite les acteurs du monde maritime et de la cybersécurité, ainsi que les acteurs territoriaux des façades maritimes nationales à rejoindre l'association "afin de se donner ensemble les moyens de cette forte ambition au service de secteurs stratégiques pour la souveraineté et l'économie françaises".
C'est lors d'un comité interministériel de la mer (Cimer), en 2018, qu'avait été validée l'idée de la création d'une commission cybersécurité et la préfiguration d'un centre national de coordination de la cybersécurité pour le maritime. Ce centre devrait voir le jour à l'horizon 2022, indique le secrétariat général de la mer.

L'association, dont l'émergence avait été soutenue dès le départ par la métropole brestoise, dispose dès à présent d'une quinzaine de soutiens parmi les industriels du secteur maritime civil et de défense, les entreprises de cybersécurité, les établissements d'enseignement supérieur et de recherche et les associations professionnelles.
Sa première mission sera de mettre sur pied dans les prochains mois une équipe opérationnelle appelée Maritime Computer Emergency Response Team (M-Cert) qui aura pour mission de "centraliser et coordonner les incidents de cybersécurité du secteur, mais aussi et surtout de favoriser le partage de l’information".

Brest, comme une évidence

Pour le président de Brest métropole François Cuillandre, "la France prend toute la mesure des enjeux liés à la cybersécurité dans le domaine maritime, à la fois en termes de protection des systèmes d’information et en termes de développement économique d’un secteur".
La collectivité bretonne était légitimement candidate pour accueillir le siège de l'association, Brest étant le siège de la préfecture maritime de l’Atlantique, du Cross Corsen, du Mica Center (centre français d'analyse et d'évaluation de la situation sécuritaire maritime), du remorqueur "Abeille Bourbon", du Cedre (Centre de recherche sur la pollution de l'eau) et de CLS (observations satellites).
Une "évidence confortée par la présence d’un pôle d’excellence de la cybersécurité maritime incarné par de nombreux acteurs scientifiques et industriels : chaire de cyberdéfense des systèmes navals (constituée de Naval Group, Thales, École Navale, IMT Atlantique et ENSTA Bretagne), mastère spécialisé cybersécurité des systèmes maritimes et portuaires ou encore l’entreprise Diateam", ajoute la métropole.

FA avec AFP

Mercredi 25 Novembre 2020



Lu 1150 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal