Iter : un colis de 600 tonnes chargé à Ulsan vers la France


Alors que le site recevait le 26 juin une plaque radiale PF6 aux dimensions exceptionnelles, la direction annonçait le chargement en Corée d'un autre composant hors norme, de 450 kg. Huit autres devraient suivre.


Le convoi de la plaque radiale PF6 en route vers Saint-Paul-lez-Durance © Iter
Le convoi de la plaque radiale PF6 en route vers Saint-Paul-lez-Durance © Iter
Toujours plus exceptionnel… Le 26 juin, le directeur général d’Iter Organization, Bernard Bigot, qui prenait livraison d'une bobine magnétique PF6 aux dimensions exceptionnelles, a annoncé le chargement sur le terminal Mipo d'Ulsan (Corée du Sud) d’un colis de 600 tonnes constitué d’un composant de 450 tonnes posé sur un berceau de 150 tonnes.
Il a été embarqué sur le navire MS Regine de la compagnie Sal dont l’escale à Fos est prévue vers le 20 juillet, pour une arrivée sur le chantier d'Iter, à Saint-Paul-lez-Durance le 7 août. Posé sur sa remorque de 280 tonnes, le convoi fera alors 880 tonnes, le plus lourd de l’histoire du démonstrateur mondial de fusion nucléaire.

Les colis les plus lourds du projet

Fabriqué en Corée et intégrant des éléments fournis par la Russie, ce colis est le tout premier des neuf secteurs de chambre à vide, les composants les plus lourds du programme, qui constitueront l'enceinte du Tokamak où aura lieu la fusion de l'hydrogène.
"Sur les neuf composants, quatre seront fabriqués en Corée du Sud et cinq en Italie. Nous sommes en contact quotidien avec Daher, nous vérifions que le logisticien respecte les termes du contrat et fait jouer la concurrence", explique Ben Slee. Cet ingénieur néerlandais responsable du contrat Daher pour les transports des composants Iter au sein de l’agence européenne Fusion 4 Energy supervise une équipe de huit personnes et dispose d'un budget de 100 millions d'euros pour financer le transport des composants depuis leur arrivée en France jusqu’au site d'Iter.
Pour ce qui est de la réception de la PF6, le schéma logistique multimodal est désormais bien rodé entre Fos-sur-Mer et le site de la Pointe-à-Berre en barge, puis la reprise sur une remorque hors normes (18 lignes d'essieux sur quatre files) pour un transport routier de 107 km. Pour autant, Daher a dû relever un triple défi pour organiser ce transport prévu initialement incliné à 45 degrés pour finalement se faire à l’horizontale. "Ce fut un challenge technologique, géographique et humain. La position dans la cale et l’arrimage ont nécessité des études pour ne pas subir de déformation et résister au millier d’accélérations subies. La largeur de la PF6 est passée de 9 à 11 mètres, nécessitant des travaux d’adaptation du gabarit de l’itinéraire routier Iter", a expliqué François Genevey, directeur du projet Iter pour Daher.

"La PF6, un challenge technologique, géographique et humain"


"Parfois, pour des raisons de respect du planning ou de sécurité, pour des composants critiques, le navire affrété fait la liaison directe mais dans ce cas, le coût de l’affrètement double", précise Ben Slee.
Iter fait également appel au transport aérien dans une faible mesure. "Sur les trois derniers mois, nous avons expédié trois composants. La semaine prochaine, des éléments doivent arriver de Chine, de Corée et des États-Unis en avion cargo jusqu’à Paris puis ils réembarqueront pour Marseille-Provence", ajoute l'ingénieur. Sur un million de composants à livrer pour la totalité du programme, 200 sont encore annoncés au cours des quatre ans à venir.

Laurie Maneval

Vendredi 3 Juillet 2020



Lu 2689 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide



























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy