Iumi : les nouveaux défis de l'assurance maritime et transport


Les défis que traverse le marché de l'assurance maritime et transport sont marqués depuis quelques mois par l'impact de la pandémie de la Covid-19, le grand nombre d'incendies ayant eu lieu à bord de navires ainsi que la montée en croissance des risques cyber. En parallèle, les assureurs maritimes continuent de vouloir améliorer leurs résultats et garantir leur rentabilité. Témoignages en direct de Stockholm…


Le port de Beyrouth au lendemain de l'explosion du 4 août © Keystone
Le port de Beyrouth au lendemain de l'explosion du 4 août © Keystone
Comment un assureur maritime et transport couvrant le transport de marchandises peut-il traverser une année rentable sans avoir à indemniser des sinistres importants et des pertes totales ? Lors de la conférence annuelle de l'Iumi (International Union of Marine Insurance), ouverte en virtuel le 14 septembre à Stockholm, en Suède, jusqu'au 25 du mois, un bilan des lourds événements auxquels le monde l'assurance maritime et transport sur facultés a dû faire face a été dressé.
C'est dans un contexte de pandémie (et par conséquent de volume de marchandises moins important à transporter), que les assureurs mondiaux ont dû gérer des sinistres et des pertes totales suite à de nombreux incendies déclarés à bord de certains navires, et à se préparer notamment à indemniser les victimes de l'explosion récente du port de Beyrouth.  

Des pertes totales en forte hausse

Selon Sean Dalton, du Comité Facultés de l'Iumi, "au cours des douze derniers mois, les pertes totales de marchandises ont augmenté". Il énumère l'explosion du port de Beyrouth, les destructions d'entrepôts aux États-Unis en raison des tornades qui se sont abattues à Nashville (Tennessee) en mars 2020 et la perte de 4.200 véhicules se trouvant à bord du roulier coréen "Golden Ray", suite à un incendie s'étant déclaré à bord, à proximité du port de Brunswick".
Aux yeux du responsable de l'Iumi, l'événement qui s'est déroulé à Beyrouth est la seconde explosion en cinq ans due à des matières dangereuses. Il rappelle le sinistre qui s'était produit dans le port chinois de Tianjin, en 2015.
Les représentants de l'association participant au congrès de Stockholm ont indiqué que la profession doit prendre en compte les perturbations et les pertes humaines résultant de la crise sanitaire. Ils disent "travailler à distance depuis six mois tout en ayant conservé leur réactivité". À leurs yeux, le nombre de défis s'accroît car les taux d'intérêt baissent et des pertes de placements ont été enregistrées.

Les primes annuelles en baisse de 1,5 %

Selon les statistiques annuelles de l'association internationale, le montant total des primes d'assurance facultés s'était élevé à 16,5 milliards USD (14,1 md EUR) en 2019, soit une baisse de 1,5 % par rapport à 2018. Une comparaison annuelle difficile, selon l'organisation, en raison de l'évolution des taux de change et des diverses conditions de marché.  
Se tournant vers l'avenir du marché de l'assurance maritime et transport, les représentants de l'Iumi entrevoient des opportunités à l'horizon, vu que des tonnages de marchandises devraient "se tourner de nouveau vers l'assurance spécialisée".
Les professionnels du secteur tablent sur une reprise économique et espèrent que la relance des échanges mondiaux jouera un rôle majeur dans l'amélioration, à terme, de leurs résultats.

Vincent Calabrèse

Mercredi 23 Septembre 2020



Lu 1301 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal