Kuehne + Nagel : bénéfice 2016 en hausse malgré la crise du transport maritime


Le groupe suisse Kuehne + Nagel a enregistré un bénéfice en hausse pour 2016 malgré la crise du transport maritime, grâce à son positionnement sur les segments à plus forte valeur ajoutée et au transport routier.


© Kuehne + Nagel
© Kuehne + Nagel
Kuehne + Nagel a publié mercredi 1er mars un bénéfice 2016 en hausse malgré la crise du transport maritime. Sur l'année écoulée, son bénéfice s'est étoffé de 6,2 % à 718 millions de francs suisses (674 millions d'euros), dépassant ainsi les prévisions des analystes interrogés par l'agence suisse AWP qui l'attendaient en moyenne à 706 millions. Son chiffre d'affaires a, par contre, reculé de 1,2 % à 16,5 milliards de francs suisses, alors que ses revenus dans le transport maritime se sont contractés de 6,6 % à 7,6 milliards de francs suisses, a indiqué le groupe dans le rapport accompagnant ses comptes consolidés.
Le secteur a souffert d'une forte pression sur les tarifs dans le fret et la faiblesse du transport pétrolier, l'année 2016 ayant notamment été émaillée par la faillite de l'armateur sud-coréen Hanjin. "Kuehne + Nagel n'a pas pu éviter complètement les effets de la crise en cours dans le transport maritime", a reconnu le groupe suisse, tout en pointant que ses volumes avaient cependant augmenté de 6,1 %, soit une progression deux fois plus rapide que le marché. Le groupe a fait le choix ces dernières années de se concentrer sur les segments les plus rentables, tels que le transport pour l'industrie pharmaceutique, pour faire face aux difficultés du transport maritime.

"Kuehne + Nagel n'a pas pu éviter complètement les effets de la crise"


Ses revenus se sont repliés de 2,2 % dans le fret aérien, à 5,4 milliards, mais ont grimpé de 8,3 % dans le transport routier, à 4 milliards de francs suisses, soutenus par son expansion en Europe mais aussi en Amérique du Nord où le groupe s'était renforcé avec le rachat en 2015 de ReTrans. Le groupe, originaire historiquement de la ville allemande de Brême mais dont le siège social se trouve dans le canton suisse de Schwyz, s'est dit "bien positionné" pour continuer à générer une croissance rentable et à l'accélérer grâce à des acquisitions ciblées. Pour 2016, il va augmenter son dividende de 10 % à 5,50 francs suisses. Début février, le groupe maritime et pétrolier danois AP Møller-Maersk a fait état d'une perte de 1,9 milliard de dollars.

AFP

Mercredi 1 Mars 2017



Lu 829 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 12:18 Biocoop refond son schéma logistique


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse