L’OPTL Rhône-Alpes observe les évolutions de la branche


Pierre-Luc Jacquot, conseiller régional pour l’emploi et la formation à l’AFT, a dernièrement présenté le rapport 2013 de l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les transports et la logistique en Rhône-Alpes. Les chiffres 2012 ne sont pas très réjouissants.


Fin 2012, on recensait 39.064 salariés dans le TRM © Geodis
Fin 2012, on recensait 39.064 salariés dans le TRM © Geodis
"D’une manière générale, l’année 2012 sera à marquer d’une pierre noire tant l’activité économique s’est dégradée avec les effets qu’on sait sur l’emploi et les résultats des entreprises notamment dans le secteur du transport routier de marchandises. Ce dernier représentant près de 80 % des établissements et 75 % des effectifs de la branche transports en Rhône-Alpes, on comprend aisément quels impacts ont pu se produire", écrivent François Fritsch, président de l’OPTL en Rhône-Alpes, et son vice-président, Pierre Sibut.

2.293 établissements de TRM en 2012

En 2012, on recensait 2.293 établissements de transport routier de marchandises (TRM), 360 pour le transport routier de voyageurs (TRV), 127 sociétés de déménagement, 104 entreprises de location, 506 auxiliaires de transport, 161 sociétés de prestations logistiques (entreposage et stockage non frigorifique) et 406 sociétés d’ambulances.

"Tableau de bord de l’emploi"


Un très grand nombre d’établissements sont créés sans salarié et les défaillances d’établissements avec salariés ne sont pas compensées par les créations. Le TRM subit un fort contrecoup de la crise. Fin 2012, on recensait 39.064 salariés dans le TRM et 5.131 salariés en prestations logistiques. En dépit des soubresauts conjoncturels, le TRM arrive à maintenir son niveau d’effectifs. Le transport et la logistique ont besoin d’une main-d’œuvre nombreuse et relativement peu qualifiée même si les niveaux évoluent. La proportion des femmes dans l’emploi reste stable mais, dans le TRM, il oscille entre 10 et 12 % contre 16 à 18 % dans cette branche. En 2012, près d’un conducteur sur deux du TRV se retrouvait en travail à temps partiel, contre 30 % en 2011. Tandis que, pour le TRM, le pourcentage est de 3 %. L’ancienneté dans le TRM est en moyenne de 18 ans et six mois. Sur 12.080 recrutements, près de 9.700 sont à rattacher aux emplois de la conduite routière.
Rhône-Alpes se caractérise par un fort taux de recrutement de conducteurs alors que le poids de cette famille professionnelle est moins important qu’au niveau national. L’embauche est faible en manutention/magasinage alors que cette région est l’une des premières de France pour la logistique. Cependant le recours à l’intérim, très pratiqué mais qui subit aussi la crise, n’est pas répertorié comme une embauche par l’OPTL. En Rhône-Alpes, 79 % des embauches de conducteurs concernent des jeunes de moins de 26 ans. 60 % des recrutements "conduite" se font en CDI. En 2012, les licenciements économiques ont concerné près d’un départ de conducteur sur deux ce qui montre bien les difficultés des entreprises.
François Fritsch et Pierre Sibut remarquent avec une pointe d’optimisme que "bien que les affaires se soient très largement contractées en 2012, il faut néanmoins garder des raisons d’espérer car une des caractéristiques de la branche transport et logistique, c’est sa souplesse et sa capacité d’adaptation. Si les professionnels ont réduit la voilure par temps de tempête, c’est pour mieux «renvoyer de la toile» dès que l’horizon s’éclaircira".

Annick Béroud

Vendredi 7 Mars 2014



Lu 294 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy