La Méridionale se prépare aux prochaines DSP


Lors de la présentation de ses résultats semestriels à Paris, le groupe Stef a confirmé la volonté de sa filiale La Méridionale de participer aux futures délégations de service public maritimes entre Marseille et la Corse. En perspective des nouvelles règles Marpol en Méditerranée, la compagnie s’apprête à tester de nouveaux scrubbers.


Le "Piana" opéré par La Méridionale entre Marseille et la Corse © La Méridionale
Le "Piana" opéré par La Méridionale entre Marseille et la Corse © La Méridionale
Lors de sa session des 26 et 27 juillet, l’Assemblée de Corse a précisé l’évolution de la desserte maritime de l’île depuis Marseille. Sans remettre en cause la création d’une compagnie maritime régionale reportée au 1er janvier 2021 (contre 2019 initialement), la collectivité a abandonné le projet de rachat des deux navires de Corsica Linea – le "Paglia Orba" et le "Monte d’Oro" – sur la base de leur analyse technique réalisée par le cabinet Evrard.

Stanislas Lemor, directeur général délégué en charge des finances du groupe Stef © Stef
Stanislas Lemor, directeur général délégué en charge des finances du groupe Stef © Stef
Celle-ci a conclu sur leur inadaptation dans le cadre d’une exploitation à long terme au vu de l’évolution des normes environnementales. L’application en Méditerranée des règles Marpol VI prévoit en effet que la teneur en soufre des fumées des navires passera de 3,5 à 0,5 % à compter du 1er janvier 2020 supposant de lourds investissements sur les navires "anciens".
 
Les contours de la future DSP "longue"

Opérée par Corsica Linea et La Méridionale, l’actuelle délégation de service public sur la desserte maritime entre Marseille et la Corse s’achèvera fin septembre 2019. Une DSP provisoire prendra le relai du 1er octobre 2019 à fin 2020 préparant une nouvelle plus longue (d’une dizaine d’années) dès le 1er janvier 2021. Celle-ci devrait intégrer la future compagnie maritime régionale.
Le cahier des charges de cette DSP provisoire prévoit que seul le fret bénéficiera d’un service public avec une baisse de son coût de passage de 40 à 35 euros le mètre linéaire (compensée par la DSP). En parallèle, la desserte d’Ajaccio et de Bastia sera renforcée en hiver avec deux rotations par semaine au lieu d’une jusqu’à présent. S’ajoute une demande pour une meilleure couverture carburant. Appliquées au trafic passager, les obligations de service public ont également été modifiées.

Scrubbers en période de test

C’est dans ce contexte que La Méridionale, filiale maritime du groupe Stef, prépare sa réponse pour la DSP provisoire sur la période comprise entre le 1er octobre 2019 et fin 2020. "Nous étudions avec Corsica Linea l’évolution du périmètre de notre partenariat et attendons plus de précisions sur le modèle de desserte déployée à terme avec la future compagnie maritime régionale", a expliqué Stanislas Lemor lors de la présentation des résultats semestriels du groupe Stef le 31 août à Paris. Pour le directeur général délégué en charge des finances du prestataire spécialisé dans le transport et la logistique frigorifiques, La Méridionale est en capacité de répondre au nouveau cahier des charges. Et dans la perspective des nouvelles règles Marpol, des tests de scrubbers de nouvelle génération sont annoncés très prochainement sur sa flotte.

"Croissance de 8,6 % des passagers et de 2,6 % pour le fret au premier semestre"


Les coûts nécessaires à cet équipement ne sont pas encore précisés à l’heure où la compagnie poursuit ses investissements dans ses systèmes d’information : "Le service de tracking/tracing est aujourd’hui opérationnel. Après la sélection achevée de l’éditeur, notre nouveau système de réservation sera prêt début 2019". Quant au projet de DSP transnationale de l’Assemblée de Corse entre la Corse et la Sardaigne, si le groupe Stef se déclare attentif, il rappelle que la priorité de La Méridionale demeure la desserte entre Marseille et la Corse avec une flotte "parfaitement adaptée à ce service".

Rentabilité en hausse

Avec une croissance de 8,6 % du trafic passager et de 2,6 % pour le fret, La Méridionale achève le premier semestre sur un chiffre d’affaires de 56 millions d’euros en progression de 12 %. Sous l’effet d’une modification du versement - plus fort en période creuse et plus faible en haute saison - de la compensation financière au titre de la DSP en cours, son résultat opérationnel bondit de - 1,3 à 4,9 millions d’euros. "La modification du versement de la compensation financière sera neutre sur l’année. Nous anticipons en revanche une amélioration de la rentabilité de La Méridionale en 2018 après une activité très forte cet été", confie Stanislas Lemor.

Érick Demangeon

Mardi 4 Septembre 2018



Lu 1203 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy