La collectivité de Corse devra bien indemniser Corsica Ferries pour concurrence irrégulière


La collectivité territoriale de Corse devra bien verser une indemnité à la société privée de navigation Corsica Ferries, dont le montant sera fixé après expertise, pour concurrence illégale, a confirmé la cour administrative d'appel de Marseille.


Le montant versé à la SNCM (aujourd'hui Corsica Linea) était de l'ordre de 40 millions d'euros par an © Corsica Ferries
Le montant versé à la SNCM (aujourd'hui Corsica Linea) était de l'ordre de 40 millions d'euros par an © Corsica Ferries
La collectivité de Corse (CTC) devra bien indemniser Corsica Ferries pour concurrence irrégulière. La CTC avait fait appel du jugement du 23 février 2017 qui l'avait condamné à verser 84,3 millions d'euros à Corsica Ferries en réparation du préjudice né du versement de subventions pour un "service complémentaire" pendant les périodes de pointe, dans le cadre de la délégation de service public (DSP) accordée à la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM) pour assurer la continuité territoriale entre 2007 et 2013.

Un service complémentaire, irrégulièrement subventionné

"La société Corsica Ferries doit bien être indemnisée du préjudice que lui a causé la mise en place, illégale, du service complémentaire, de 2007 à 2013", écrit la cour administrative d'appel de Marseille, explicitant son arrêt rendu lundi 12 février mais publié jeudi 15 février.
Le montant de la compensation financière versée à la SNCM, aujourd'hui disparue et remplacée par Corsica Linea, pour ce "service complémentaire" était de l'ordre de 40 millions d'euros par an en année pleine. La cour estime que la SNCM "n'aurait pas offert ce service aux usagers si le résultat d'exploitation négatif qui en ressortait dès la passation du contrat n'avait pas été compensé par les subventions versées par la collectivité territoriale de Corse", résume-t-elle. "Le service complémentaire, irrégulièrement subventionné, a donc eu pour effet de créer une concurrence de nature à préjudicier à la fréquentation des lignes desservies par la Corsica Ferries et à en réduire le chiffre d'affaires et le bénéfice", poursuit-elle.
Elle précise que le montant de ce préjudice sera fixé après une expertise économique et comptable et suspend le versement des indemnités décidé en première instance par la CTC. "L’exécution de la condamnation ordonnée par le tribunal administratif aurait un impact budgétaire tel qu'il conduirait la collectivité à annuler ou reporter certains projets d'investissement ou à augmenter leur financement par l'emprunt", conclut la cour administrative d'appel.

AFP

Vendredi 16 Février 2018



Lu 560 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 17:14 Hamburg Süd dope la croissance de Maersk


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy