La compagnie israélienne Zim sortie du rouge au deuxième trimestre


Au deuxième trimestre de l'année, le transporteur maritime israélien Zim a connu une forte amélioration de son résultat net. Il est sorti du rouge et a de nouveau renoué avec les bénéfices.


Pour Zim, le deuxième trimestre 2019 s'est soldé sur des résultats en nette amélioration © Zim
Pour Zim, le deuxième trimestre 2019 s'est soldé sur des résultats en nette amélioration © Zim
Pour Zim, le deuxième trimestre 2019 s'est soldé sur des résultats en nette amélioration. Le transporteur maritime israélien a pu tourner le dos aux pertes (- 33,2 millions de dollars) enregistrées au deuxième trimestre 2018 pour renouer avec les bénéfices. Ceux-ci se sont élevés à 5,1 M USD.

Un Ebitda multiplié par 4

Son résultat brut d'exploitation (Ebitda) s'est multiplié par 4 en un an. Il est passé de 24,3 M USD au deuxième trimestre 2018 à 94,4 M USD cette année.
Il a pourtant transporté 731.000 EVP au cours de la période, soit un volume inférieur de 5,3 % par rapport à l'an dernier. Un trimestre qui avait toutefois constitué un record historique pour la compagnie puisqu'elle avait enregistré à l'époque 772.000 EVP. À 834,3 M USD, son chiffre d'affaires a progressé de 3,9 %, contre 803,2 au cours du deuxième trimestre 2018.
Le bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) est passé en un an d'une perte de 3,1 M USD à un gain de 38,7 M USD. Quant au cash-flow, il s'est élevé à 64,1 M USD, contre 52,6 M EUR l'an dernier.
Selon la compagnie israélienne, "le transport maritime conteneurisé, un secteur dynamique et volatil de l'économie mondiale, s'est montré instable ces dernières années. Les taux de fret et le prix des soutes sont volatils, en raison de la conjoncture instable du marché". Elle souligne également "le phénomène incessant de fusions et acquisitions qui a conduit les acteurs du shipping à la création des grandes alliances".

"Partenariat stratégique avec l'alliance 2M"


Le transporteur maritime estime en outre que "le marché subit les incertitudes qui planent sur le marché mondial", avec notamment les restrictions imposées par Washington.
Pour l'opérateur israélien, les taux de fret ont commencé à se rétablir au cours du premier semestre 2018, avec un léger recul pendant les six premiers mois de l'année en cours. Il rappelle que le prix des soutes est resté extrêmement volatil au cours de cette période. Il estime qu'il est parvenu à améliorer sa situation financière dans un contexte demeurant difficile.
En septembre 2018, explique-t-il, il a mis au point une coopération opérationnelle sur l'axe transpacifique avec l'alliance 2M (Asie-côte Est des États-Unis). La compagnie ajoute que cet accord s'est étendu au cours du premier semestre 2019 à deux marchés Asie-Méditerranée orientale et Asie-Pacifique Nord-Ouest américain.
Autre accord s'inscrivant dans le cadre du partenariat avec 2M, celui qui prévoit une future coopération sur le marché Asie-golfe des États-Unis.
Pour Elie Glickman, le PDG de Zim, "les résultats que nous avons enregistrés pendant le premier semestre sont encourageants. Ce sont les bénéfices de notre stratégie à long terme. Notamment notre coopération avec l'alliance 2M. Un partenariat qui s'est étendu récemment à un quatrième marché".
Le dirigeant de Zim a estimé que, dans le cadre de sa stratégie 2023, la compagnie poursuivra "une amélioration des coûts d'exploitation tout en garantissant le service à sa clientèle". Il a mentionné la persistance d'incertitudes sur le marché, notamment celles liées aux restrictions imposées par les États-Unis et la nouvelle réglementation OMI 2020.

Vincent Calabrèse

Lundi 26 Août 2019



Lu 565 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces






 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy