La région mobilise 100 millions pour rénover la ligne Nice-Digne


Exploitée en TER par la région depuis 2007, la ligne à voie unique et métrique entre Nice et Digne-les-Bains (151 km) créée en 1911 est propriété (infrastructure et gares) de l’institution régionale depuis janvier 2022.


Futur atelier des Chemins de fer de Provence qui accueillera les 8 rames bi modes dont la région vient de lancer la commande © DR
Futur atelier des Chemins de fer de Provence qui accueillera les 8 rames bi modes dont la région vient de lancer la commande © DR
À la dernière assemblée régionale de Provence-Alpes-Côte d'Azur en juin, l’institution, responsable du réseau TER, a dévoilé son plan de modernisation d’un coût de 100 millions d'euros. Un nouveau centre maintenance à Nice et l’acquisition de nouvelle rames innovantes absorbent à eux deux plus de 80 % de l'investissement.

L'objectif est de multiplier par deux la fréquentation de cette ligne dès 2025-2026. Il s'agira notamment un service cadencé à 20 minutes en heures de pointe et à 40 minutes le reste du temps sur la section péri-urbaine Nice-Plan-du-Var (12 km) pour porter sa fréquentation à plus de 3.500 voyageurs par jour, contre 1.500 actuellement. Le renforcement de la desserte des vallées des Alpes du Sud est également envisagé. Parmi les investissements importants figure la construction pour un coût de 28 millions d'euros d'un nouveau centre de maintenance des rames sur un terrain de 1,4 ha à Nice Lingostière, dans la plaine du Var.

Trois ans de travaux

Ce site dont la livraison est annoncée pour dans trois ans est conçu pour assurer l’entretien et le remisage des rames, dont les futures dites bi-mode. Il nécessitera la construction d’un vaste bâtiment atelier de 4.800 m² offrant quatre voies de maintenance dont deux sur fosse avec passerelles, des ateliers spécialisés, des bureaux et vestiaires pour les équipes d‘entretien et l’accueil du futur poste de commande de l’ensemble de la ligne.

La construction affichera le label Bâtiment durables méditerranéens (BDM) en développant l’utilisation de la géothermie pour le chauffage et la climatisation, un traitement paysager de ses abords, l’utilisation de bois et de matériaux biosourcés dans sa construction et l’installation de panneaux photovoltaïques en toiture. À l’extérieur, un faisceau de six voies permettra le remisage des trains. La région a validé la commande de huit nouvelles rames hybrides (diesel-batteries) pour voies métriques, soit un budget 56 millions d'euros ou 7 millions l’unité.

Connexion avec la ligne Nice-Marseille

Des constructeurs sont candidats, dont des industriels helvétiques, car la Suisse a maintenu l’exploitation de nombre de réseaux à voie métrique. D’autres travaux sont programmés, notamment cet automne la réhabilitation de gares sur la section haute de la ligne (Puget-Théniers, Entrevaux, Annot, Thorame-Haute, Saint-André-les-Alpes et Digne-les-Bains) pour 2,5 millions d'euros. Est également très attendue la réouverture du tunnel de Moriez pour 5 millions. C’est un élément essentiel pour la remise en exploitation de la section entre Saint-André-les-Alpes et Digne-les-Bains.

Enfin la mise en place d’une nouvelle signalisation ferroviaire pour un coût de 7,2 millions d'euros améliorera la fréquence des rames car leur croisement n’est possible qu’au niveau des gares sur cette ligne à voie unique. Rénovée, cette dernière va pouvoir ainsi assumer son utilité dans la desserte ferroviaire d’une zone de moyenne montagne et permettre une correspondance avec la future Ligne nouvelle Nice-Marseille.

Michel Bovas

Mardi 26 Juillet 2022



Lu 2440 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal