La vente de camions neufs baisse en France


Le marché national du poids lourd neuf s’est contracté en 2022. L’Observatoire du véhicule industriel s’attend à un nouveau repli cette année, en raison d’une offre insuffisante.


© Franck André
© Franck André
Le nombre de poids lourds neufs vendus en France, a diminué de 0,3 % l’an passé. Au total, 44.016 nouveaux camions, de plus de 5 tonnes, y ont été immatriculés, selon le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). Ce volume global, analysé par l’Observatoire du véhicule industriel (OVI) le 6 janvier à Paris, cache deux grandes évolutions.

D'un côté, les immatriculations de tracteurs ont augmenté de 12,2 %, pour s’établir à 25.418 unités. De l’autre, celles des porteurs ont chuté de 12,1 %, pour s’élever à 18.598 exemplaires. Lors de la présentation de ce bilan 2022, l’OVI a détaillé ses prévisions pour l’année en cours. "Le marché national du véhicule industriel, de plus de 5 tonnes, devrait être en baisse ou en relative stabilité en 2023. Pour les tracteurs comme pour les porteurs, les impacts cumulés de la hausse des prix et des délais de livraison freineront la reprise des immatriculations, malgré des carnets de commandes fournis", a estimé son directeur, Arnaud Villéger.

Prévisions en berne

L'hypothèse haute de l’Observatoire table sur un marché stable, ou en baisse de 0,8 %, en 2023 autour de 44.000 camions neufs. Les tracteurs progresseraient alors de 1,7 %, tandis que les porteurs se contracteraient, à nouveau, de 4,2 %. Son scénario bas est plus inquiétant. Il prévoit une diminution des immatriculations de poids lourds neufs de plus de 7 %, autour de 41.100 ventes. Dans cette hypothèse, le nombre de tracteurs et de porteurs diminuerait, respectivement, de 7,5 % et de 6,8 %.

"Si ces prévisions se confirment, la conséquence sera le vieillissement du parc de poids lourds roulant en France, un paradoxe à l’heure où, la baisse des émissions polluantes des camions supposerait le développement de flottes plus propres et donc plus récentes", a alerté Arnaud Villéger.

Prix en hausse

Au cours des deux dernières années, le prix des camions a augmenté de 14 % à 16 % en France, selon l’Observatoire. "Les tarifs des poids lourds neufs devraient continuer à croître en 2023, de l’ordre de 11,5 %, pour les tracteurs, et de 12,1 %, pour les porteurs. À noter, en outre, que les véhicules à énergies alternatives sont deux à trois fois plus chers que ceux fonctionnant au diesel", a indiqué le directeur.

Quant aux délais de livraison, ils demeurent élevés. À la fin de l’année 2022, ils étaient supérieurs à 300 jours en moyenne. Pour Arnaud Villéger, l’importance de ces délais est "due aux difficultés rencontrées par les constructeurs de véhicules industriels sur leurs chaînes d’approvisionnement et à l’adaptation de leur production, pour fabriquer des camions avec de nouvelles énergies". Plus de 150 jours sont à ajouter à ces délais lorsque les véhicules sont carrossés, a-t-il rappelé.

Transition énergétique

La présentation de l’OVI s’est achevée sur les enjeux de la transition énergétique du transport routier. Pour son directeur, "Les transporteurs et leurs clients donneurs d’ordres devront définir une stratégie plus fine en termes de flotte en faisant des arbitrages entre énergies, coûts, disponibilité des véhicules et usages".

Érick Demangeon

Lundi 23 Janvier 2023



Lu 872 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal