Le Maire veut tourner la page du financement à 100 % public des infrastructures


Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a dit lundi 16 octobre vouloir attirer plus de capitaux privés pour les infrastructures, notamment dans le domaine des transports, assurant que le temps du financement "intégralement public" de ces projets était "révolu".


Bruno Le Maire, ministre de l'Économie © Gouvernement
Bruno Le Maire, ministre de l'Économie © Gouvernement
"Au-delà de l'argent public, ce qui compte à nos yeux, c'est d'attirer des financements privés pour construire les infrastructures de demain", a déclaré Bruno Le Maire lors de l'inauguration du Paris Infraweek 2017, événement consacré au financement des infrastructures. "Le temps du financement intégralement public des infrastructures est révolu. Non seulement car nous souhaitons nous inscrire dans une trajectoire budgétaire soutenable mais aussi parce que l'intervention d'expertises et de financements privés permet souvent de construire de meilleurs projets", a-t-il ajouté.
Le gouvernement a annoncé début juillet la suspension de plusieurs projets d'infrastructures de transports, comme la ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse, en raison notamment des contraintes pesant sur les finances publiques françaises. Cette décision a provoqué des crispations au sein des collectivités locales concernées, qui ont dit craindre une remise en cause pure et simple de certains projets d'autoroute ou de lignes de train à grande vitesse.

"Pause ne veut pas dire arrêt"

"Pause ne veut pas dire arrêt", a justifié lundi 16 octobre Bruno Le Maire, assurant que la France n'avait "pas renoncé à investir", tant dans le transport que dans la transition écologique ou dans le haut débit. "Le numérique est une priorité absolue", a-t-il notamment insisté.
Selon le ministre, la France a "la chance de pouvoir s'appuyer sur un écosystème de financement de projet puissant", avec "des grands établissements bancaires" et des "sociétés de gestions spécialisées en financement des infrastructures, dont l'expertise est reconnue à l'échelle internationale". Pour ces raisons, il faut favoriser "l'intervention de fonds privés dans le financement des infrastructures en France", a insisté le ministre, jugeant nécessaire de faire primer "l'utilité immédiate pour les concitoyens" dans la sélection des projets.

"La France n'a pas renoncé à investir dans le transport"


Bruno le Maire, qui a dit devant plusieurs centaines d'investisseurs européens vouloir faire "progresser encore" les règles de gouvernance et de sélection des projets, a précisé qu'il signerait prochainement un décret pour "aller plus loin dans la formalisation" de ce processus.
Lors de la conférence, un accord financier d'un milliard d'euros a par ailleurs été signé entre la Banque européenne d'investissement (BEI) et la Société du Grand Paris pour le financement de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express, futur métro automatique en boucle autour de Paris. Cet emprunt "porte à 2 milliards d'euros le montant total du soutien de la BEI" au Grand Paris Express, ont souligné la banque d'investissement et la société du Grand Paris, rappelant qu'un premier contrat d'un milliard d'euros avait été signé en 2016.

AFP

Mardi 17 Octobre 2017



Lu 386 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy