Le cercle des ports "millionnaires" s'est élargi de sept membres en 2018


En 2018, 142 ports ayant enregistré plus d'un million d'EVP contre 135 en 2017 ont été répertoriés dans le monde. En croissance annuelle de 5 %, ces ports dits "millionnaires" par Dynaliners ont représenté l'an dernier un trafic global de 673.741.200 EVP, contre 640.528.000 EVP en 2017. L'Extrême-Orient reste la première région du monde dans le secteur.


Sept nouveaux ports sont venus grossir en 2018 le rang du club des "millionnaires", dont le colombien Buenaventura © APM Terminals
Sept nouveaux ports sont venus grossir en 2018 le rang du club des "millionnaires", dont le colombien Buenaventura © APM Terminals
Sept nouveaux ports sont venus grossir en 2018 le rang du club des "millionnaires" dans le monde du conteneur. Selon le consultant néerlandais Dynaliners, il s'agit du colombien Buenaventura, du marocain Casablanca, de Freeport (Bahamas), Hakata (Japon), Hamad (Qatar), de Prince Rupert (Canada), Tekirdag (Turquie), Tema (Ghana) et Zhanjiang (Chine).
Selon l'étude annuelle rédigée par Frans Waals sur les ports conteneurisés mondiaux, certains d'entre eux ont bénéficié de fortes croissances en 2018. Tel est le cas de Hamad qui a marqué un bond de 73 % pour atteindre 1,3 M EVP, de Buenaventura qui a connu une forte progression de 49 % pour parvenir à une activité annuelle de 1,37 M EVP ou de Freeport qui a vu son trafic croître de 23 %.
Parmi les 142 ports millionnaires répertoriés par le document, Shanghai est resté au premier rang mondial, avec une activité d'un peu plus de 42 millions d'EVP, en hausse de 4 %, par rapport à 2017 où il s'était affiché à 40,25 millions. Singapour a également conservé sa position, à la 2e place globale, à 36,59 millions d'EVP. La cité-État asiatique a progressé en un an de 9 %, puisque le port singapourien avait atteint en 2017 33,66 M EVP.
Pour les numéros 3 et 4, on retourne en République populaire de Chine, puisqu'il s'agit de Ningbo et Shenzhen. Ningbo a progressé d'une place en un an et bénéficié d'une croissance de 7 %, passant entre 2017 et 2018 de 24,57 à 26,35 M EVP. Quant à Shenzhen, il a enregistré un trafic global de 25,43 M EVP. Une activité en hausse de 1 % par rapport à 2017 où il avait réalisé 25,20 M EVP.
Au 5e rang, on ne sort toujours pas des frontières de l'"Empire du milieu" puisqu'il s'agit de Guangzhou, avec un trafic frôlant les 22 M EVP. Le port chinois a gagné deux places en un an grâce à une progression de 8 %.

"Hamad, Buenaventura et Freeport ont marqué un bond"


Ce n'est qu'à la sixième place du classement qu'on sort des frontières chinoises tout en restant en Asie sans puisqu'il s'agit du port coréen Busan. Celui-ci a achevé 2018 sur un trafic de 21,6 M EVP, en hausse de 5 % par rapport à 2017.
Hong Kong, cette année, se trouve au 7e rang. Il a pourtant perdu l'an dernier 5 % de trafic conteneurisé. Le volume de boîtes est passé de 20,76 M EVP en 2017 à 19,64 M EVP en 2018.
L'ancien port de l'empire britannique est suivi de Qinqdao et de Tianjin, situés aux 8e et 9e places. Deux ports chinois qui ont gagné respectivement 6 et 7 % de trafic en un an pour atteindre 19,32 et 16 M EVP.
En revanche, le 10e rang est occupé par Dubaï, aux Émirats arabes unis (EAU). Un port qui a frôlé en 2018 les 15 M EVP, tout en ayant enregistré un recul de 3 % par rapport à 2017. Année où il avait comptabilisé 15,36 M EVP.
Ce n'est qu'à la 11e place mondiale que les statistiques de Dynaliners permettent de débusquer l'Europe. Rotterdam a progressé en un an de 13,73 à 14,51 M EVP, marquant une évolution de 6 %.
Pour la 12e place de classement, il faut repartir en Asie pour faire escale à Port Kelang. Le port malaisien a achevé 2018 sur un volume 12,31 M EVP, en hausse de 3 % par rapport à 2017.

L'Extrême-Orient et l'Amérique du Nord en tête

Selon l'étude rédigée par le consultant néerlandais, avec 7 ports, et un volume cumulé de 401,2 M EVP, l'Extrême-Orient conserve sa place de leader mondial dans le secteur du conteneur. Cette région du monde est suivie par l'Amérique du Nord, qui représente 20 ports, un trafic global de 60,5 M EVP. En 3e position, se place l'Europe du Nord, avec 11 ports générant 56,4 M EVP, devant la Méditerranée, au 4e rang, dont les 20 ports pèsent un trafic conteneurisé de 50,7 M EVP. Est classé à la 5e place le Moyen-Orient (31,4 M EVP), à la 6e l'Amérique latine (30,7 M EVP), au 7e rang l'Inde (30,7 M EVP), au 8e l'Afrique (10,2 M EVP) et en 9e position l'Australasie (8 M EVP).
Un classement qui confirme la position maritime globale de certains pays continuant de s'avérer être les principaux partenaires des grands acteurs de la ligne régulière. Sans grande surprise, on trouve au premier rang la Chine, avec ses 25 ports spécialisés dans le conteneur, affichant un total de plus de 222 M EVP. Dynaliners observe une hausse de 5 % du trafic national par rapport à 2017. Loin derrière, les États-Unis figurent en 2e place avec un volume plus modeste de 50 M EVP, en progression de 5 % également. Un trafic généré par ses 15 ports. Suit au 3e rang Singapour, avec son volume de près 37 M EVP. Le port de la cité-État a connu une croissance de 9 % en 2018. La Corée du Sud se situe à la 4e place. Les trois ports du "Pays de matin calme" génèrent pas moins de 27 M EVP (+ 5 % en un an). La Malaisie, avec 3 ports conteneurisés également, se place au 5e rang. Son activité nationale (+ 5 % en un an) s'élève à presque 22,8 M EVP. Sur la presqu'île de Kowloon, Hong Kong, lui, avec 19,7 M EVP (- 5 %), se situe à la 6e place mondiale devant le Japon qui, au 7e rang, avec ses 6 ports, a terminé 2018 sur un trafic conteneurisé global de 17,4 M EVP (+ 2 %).
Les Émirats arabes unis, avec 2 ports uniquement, sont parvenus à s'offrir le 8e rang, avec un volume de 16,7 M EVP, en stagnation sur un an.
Avec un trafic de 15,32 M EVP, Taïwan, avec ses 4 ports, est situé à la 9e place mondiale. L'île a progressé de 3 % par rapport à 2017.
C'est l'Espagne, avec ses 4 ports conteneurisés, qui occupe le 10e rang. Elle a enregistré une activité ayant légèrement dépassé la barre des 14,5 M EVP, en hausse de 8 %.

Vincent Calabrèse

Mercredi 17 Juillet 2019



Lu 1195 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy