Le combiné échappe à la morosité du fret ferroviaire


Les mouvements sociaux sur le réseau ferré au printemps 2018 ont érodé la confiance des chargeurs vis-à-vis du rail. Son segment conventionnel est le premier affecté. Le combiné s’en sort mieux et profite de la pénurie de capacités dans le routier.


Le fret conventionnel en mode reconquête auprès des chargeurs © ArcelorMittal
Le fret conventionnel en mode reconquête auprès des chargeurs © ArcelorMittal
Pour sa 7e édition, le baromètre sur la perception du fret ferroviaire par les chargeurs fait écho aux mouvements sociaux du printemps 2018. Composé d’industriels (75 %), commissionnaires (16 %) et de distributeurs (8 %), 78 % du panel jugent l’offre du mode peu compréhensible et peu lisible ! Pis, 41 % estiment que le ferroviaire conventionnel ne correspond pas à leurs besoins et seuls 26 % se sont vu proposer des services innovants en matière, par exemple, de traçabilité et de mise à disposition de données.

"À moyen terme, le rail-route bénéficie des meilleures perspectives de croissance"


"Les chargeurs attendent des services liés au respect des engagements contractuels, en termes de délais notamment", relève le baromètre. Dans ce tableau négatif, le combiné rail-route se démarque avec une offre adaptée à leurs attentes pour 68 % d’entre eux. Et si la route demeure globalement le mode privilégié, le ferroutage arrive désormais en pole position pour le transport de bois et papiers, d’automobiles et de produits métallurgiques. Pour l’organiser, les chargeurs font appel aux… transporteurs routiers devant les opérateurs combinés et les commissionnaires. Cette photographie s’explique sans doute par le fait que de grands opérateurs, tels que Novatrans et Naviland Cargo, s’adressent en majorité à des transporteurs.

Pénurie routière

Présentés le 28 mars lors des Journées européenne du fret ferroviaire à la SITL, les résultats du baromètre d’Eurogroup Consulting placent le shortsea comme le mode bénéficiant du meilleur niveau de satisfaction devant la route, le fleuve-route et le rail-route. Celui-ci gagne 10 points par rapport à l’édition 2018.  S’agissant des critères favorisant le report modal et le ferroutage en particulier, la pénurie de capacités et de conducteurs routiers se classe en première position pour la première fois, suivie des incitations financières et de la hausse des prix de l’énergie. À horizon deux à trois ans, le rail-route bénéficie aussi des meilleures perspectives de croissance devant le ferroviaire conventionnel, preuve de son potentiel malgré les difficultés vécues l’an passé. Cela passera notamment par la reconquête des chargeurs embranchés fer car, si 63 % de ces derniers se déclarent insatisfaits de son offre, la moitié d'entre eux lui confèrent des perspectives positives.

Érick Demangeon

Mercredi 10 Avril 2019



Lu 1230 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy