Le poids des incendies à bord des navires sur le marché global de l'assurance


Les assureurs membres de l'International Union of Marine Insurance (Iumi) ont passé au crible les derniers incendies à bord des navires.


Il a fallu plus d'un mois pour éteindre complètement l'incendie qui a eu lieu sur le porte-conteneurs "Maersk Honam" en mars 2018 © Maersk
Il a fallu plus d'un mois pour éteindre complètement l'incendie qui a eu lieu sur le porte-conteneurs "Maersk Honam" en mars 2018 © Maersk
Les membres de l'Iumi ont réaffirmé que "les incendies se déclarant à bord entraînent souvent des pertes de vies humaines, des dommages pour les navires et pour les marchandises, tout en n'épargnant pas l'environnement". Les assureurs adhérents à l'organisation professionnelle hambourgeoise restent également convaincus qu'au plus les navires sont grands, au plus les conséquences des incendies sont graves.
À titre d'exemples, ils citent le cas de l'incendie qui a eu lieu sur le porte-conteneurs "Maersk Honam" en mars 2018. Un sinistre au cours duquel cinq membres d'équipage ont perdu la vie. Il a été rappelé qu'il a fallu plus d'un mois pour éteindre complètement l'incendie. Quant au roulier voiturier japonais "Sincerity Ace", à bord duquel un incendie s'est déclaré en décembre 2018, cinq autres membres d'équipage ont perdu la vie et le navire a finalement été abandonné, ont souligné les assureurs. Enfin, concernant le porte-conteneurs de Hapag-Lloyd "Yantian Express", les membres de l'Iumi ont indiqué qu'il a fallu une semaine pour maîtriser le foyer survenu en janvier.

Les alliances rendent les risques plus complexes

Ils estiment que nombre de sinistres sont causés "par des cargaisons mal déclarées et par des matières dangereuses mal transportées".
Vis-à-vis du monde de la ligne régulière conteneurisée, les assureurs se sont montrés en outre sans complaisance vis-à-vis des grandes alliances. L'association juge que ces accords de slots "ajoutent encore à la complexité croissante du problème", puisque les navires transportent les conteneurs d'un armateur partenaire avec ses propres dispositifs de sécurité.

"Les primes encaissées ne permettent pas de couvrir les pertes et les dépenses"


En outre, avec le phénomène du gigantisme se renforçant, l'accumulation de la valeur des marchandises constitue également un défi croissant pour les assureurs maritimes, souligne l'Iumi. Les porte-conteneurs géants auront une valeur de cargaison transportée supérieure à 1 milliard de dollars. D'autre part, l'assureur ou le réassureur ne sera pas en mesure d'attribuer une exposition spécifique à ses clients.
L'affaire du "MSC Zoe", un porte-conteneurs d'une capacité de 19.224 EVP du n° 2 mondial de la ligne régulière, qui a perdu en janvier 2019 en mer du Nord plus de 280 conteneurs, a été évoquée.
Selon les assureurs membres de l'association allemande, le problème illustre les risques pour assurer la marchandise embarquée sur des navires géants. Tout en tenant compte des spécificités géographiques du marché mondial, ils estiment aujourd'hui que le montant global des primes encaissées ne permet pas de "couvrir les pertes et les dépenses".

Vincent Calabrèse

Vendredi 8 Mars 2019



Lu 1932 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy