Le programme de décarbonation EVE peine à décoller en Martinique


Trois nouvelles entreprises martiniquaises ont décidé de rejoindre le dispositif Engagements volontaires pour l’environnement au premier semestre 2021. L’Ademe mise sur cette timide dynamique pour relancer le programme et réduire les émissions polluantes des transports sur l’île.


© Socotrans
© Socotrans
Comme en Métropole, les territoires ultramarins sont engagés dans la démarche de décarbonation des transports d’ici 2050. Trois modes y sont utilisés : l’aérien, le maritime et la route pour tous les trajets terrestres. Tel est le cas en Martinique où les enjeux du programme Engagements volontaires pour l’environnement (EVE) ont été présentés lors d’un webinaire d’ÉcoCO2 et de l’Ademe le 23 février.

 

"Le secteur des transports est à l’origine de 46 % des émissions de gaz à effet de serre en Martinique"


"Le secteur des transports consomme 67 % de l’énergie finale sur l’île et est à l’origine de 46 % de ses émissions de gaz à effet de serre", indique Anabelle Vigilant de l’Ademe. Transports de fret et de passagers confondus, "le maritime représente 6 % de la consommation énergétique du secteur, l’aérien 30,5 % et les véhicules routiers 63,5 %". S'agissant du seul transport routier, l’énergie consommée pour l'acheminement des marchandises s’élève à 20 % mais cette activité est l’une des principales émettrices de monoxyde de carbone, d’oxydes d’azote et de particules fines sur l’île.

Relancer un programme au point mort

En Martinique, le tissu des transporteurs routiers est composé "de TPE et de quelques PME", rappelle Cyrille Liroy, de la Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DEAL). Seules trois entreprises se sont engagées à ce jour dans la démarche Objectif CO2, l’un des trois dispositifs du programme EVE avec Fret21 pour les chargeurs et EVcom pour les commissionnaires de transport. Ces trois entreprises ont signé leur charte entre 2011 et 2014 et, depuis, aucune autre société ne s’est engagée dans l’un des trois dispositifs. Organisé afin de relancer le programme EVE en Martinique, le webinaire a été l’occasion d’annoncer la signature de trois nouvelles chartes Objectif CO2 par les entreprises E.Compagnie, Environnement SA et Evea d’ici à la fin du premier semestre.

Un dispositif adapté au profil local

Pour inciter les TPE et les PME martiniquaises à rejoindre le programme EVE, les organisateurs ont dressé un bilan de cette démarche en Métropole. Un quart des transporteurs routiers de marchandises engagés dans Objectif CO2 emploient moins de 20 salariés et près de 60 % moins de 50 ; soit le profil des transporteurs martiniquais. Les flottes couvertes par les chartes signées dans l’Hexagone sont composées à 41 % d'utilitaires, à 14 % de porteurs et à 45 % d'ensembles routiers de 40 à 44 tonnes.
Concernant la démarche Fret21, plus d'un tiers (37 %) des chartes signées concernent des entreprises du secteur agroalimentaire, 13 % des industriels et 11 % des acteurs du BTP. À l’issue de leur engagement de trois ans, chacune des entreprises engagées dans le programme EVE a réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 8,3 % en moyenne et jusqu’à 25 % dans le cas du dispositif Objectif CO2.

Érick Demangeon

Mardi 6 Avril 2021



Lu 63 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal