Les enjeux de la reverse logistics


Les acteurs régionaux de la supply chain se sont réunis pour débattre de la reverse logistics, la logistique de retour, qui gère les biens de consommation usagés.


© Geodis
© Geodis
Le Club logistique globale, association d'acteurs de la supply chain en Rhône-Alpes, animé par Michel Wacquet, responsable de la licence professionnelle, a récemment organisé à l’université de Bron, une réunion sur la "reverse logistics", la logistique de retour. Le traitement de nos biens de consommation usagés nécessite aujourd’hui des actions efficaces basées sur une nouvelle logistique.

"85 % des ordinateurs remis sur le marché"


"Dans les années 2000, et même avant, un cadre légal a été défini entraînant la mise en œuvre des collectes et des récupérations des déchets et produits divers. Avec la crise, le phénomène s’amplifie et même des multinationales s’intéressent à ce sujet", a lancé, en préambule, Olivier Gourgue, responsable grands comptes industriels Reverse logistics chez Geodis, filiale de la SNCF et 5e logisticien mondial.

Donner une nouvelle vie au produit

Geodis intervient particulièrement dans le secteur des hautes technologies et de l’informatique, pour le compte d’IBM notamment. L’entreprise dispose de sites en France et en Allemagne. Le centre européen de Mayence traite toutes les fins de leasing et 250.000 machines par an. Les processus mis en place doivent être capables d’acheminer, de réceptionner, de stocker, d’identifier, d’analyser l’état des produits, de les traiter, de les dépolluer, de les remettre en état, de les reconditionner, de les réexpédier aux nouveaux clients. En un mot, de leur donner une nouvelle vie.
"En logistique de retour, 50 % des informations de la prévision sont fausses, par exemple, l’équipement s’avère altéré et ceci pose des problèmes de gestion". Un produit high-tech a une durée de vie moyenne de six mois. Les formules de locations progressent, transformant petit à petit le consommateur de produits en un consommateur de services. "85 % des ordinateurs sont remis sur le marché le plus rapidement possible", indique M. Gourgue, qui évoque aussi les problèmes de confidentialité avec le traitement des disques durs. "Ceux qui ont fait fabriquer à l’étranger, en Chine par exemple, ont perdu des savoir-faire, ce qui peut nuire à une bonne réutilisation de l’appareil", a-t-il ajouté. Certains composants, certaines matières ont un coût qui les rend attractifs.
La société Geodis Valenda à Bron est spécialisée dans la gestion de produits en fin de vie. "Nous sommes un concepteur de solutions sur mesure en matière de désinstallations d’infrastructures techniques", a expliqué Christophe Dubois, son responsable, qui a "mis en évidence l’importance d’une logistique dédiée, des transports massifiés et d’un système de traçabilité sans faille pour réussir pleinement à remettre dans le circuit des appareils impeccables…" "Et même plus costauds, plus fiables que des équipements neufs", n'a pas hésité à préciser M. Gourgue. Des appels d’offres aujourd’hui exigent des équipements reconditionnés dans une optique de développement durable, d’économie, de lutte contre les gaspillages, de maintien des emplois en France.

Annick Béroud

Vendredi 27 Avril 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers






Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy