Les vracs liquides ont freiné la croissance du semestre à Anvers


Pour Anvers, le premier semestre s'est achevé sur une légère hausse par rapport aux six premiers mois de 2018. Le conteneur et les vracs solides ont affiché une bonne tenue, mais les vracs liquides ont freiné la croissance globale.


Le stockeur Standic a récemment annoncé un investissement de 200 millions d'euros dans un nouveau terminal au port d'Anvers © Port of Antwerp
Le stockeur Standic a récemment annoncé un investissement de 200 millions d'euros dans un nouveau terminal au port d'Anvers © Port of Antwerp
Le port d'Anvers a enregistré au premier semestre de l'année une hausse globale de 0,7 %. Cette évolution, qui lui a permis d'atteindre 119,6 millions de tonnes, contre 118,8 Mt, l'an dernier, est due une nouvelle fois à une progression du conteneur. La filière est passée en un an de 5,57 millions d'EVP à 5,84 M EVP, soit une hausse de 4,9 %.

Bond du conteneur en transbordement

L'autorité portuaire flamande mentionne deux mois record : avril et mai qui ont tous deux dépassé un million d'EVP, permis au port belge de réaliser un record au cours du second trimestre de l'année en atteignant une croissance de 4,9 %. Elle attribue notamment cette progression à de nombreuses régions du monde (à l'exception de l'Amérique du Sud) et au plus gros volume de conteneurs en transbordement sur les terminaux anversois. Le nombre d'EVP en transbordement sur l'Extrême-Orient a bondi de 11,7 %.
Autre filière ayant connu une bonne tendance, les vracs solides. Un secteur qui a compensé le recul des autres filières telles que les vracs liquides et le conventionnel, selon la direction du port flamand. "L'objectif a été atteint malgré le ralentissement de la croissance européenne et les incertitudes du marché", ajoute-t-elle.
Le directeur général du port, Jacques Vandermeiren, a déclaré : "Si la poursuite de la croissance de notre trafic constitue une bonne nouvelle, la répartition du trafic entre les modes demeure au centre de notre attention. Nous restons vigilants sur le nombre de conteneurs transitant par la voie d'eau et le rail".
À 4,89 Mt, le conventionnel a marqué au cours du premier semestre un recul de 3,2 % contre 5,05 Mt au cours des six premiers mois de 2018. Le port belge mentionne toutefois une bonne tenue du trafic en mai et juin. Il note en outre les bonnes performances constatées dans les secteurs de l'acier et de l'aluminium.  
Quant au ro-ro, il a terminé le semestre sur une activité de 2,72 Mt (+ 0,9 %). Une évolution due à la chute de 7,9 % des voitures neuves au deuxième trimestre et 6 % sur le semestre. Les voitures d'occasion ont en revanche progressé de 15,5 % au deuxième trimestre et achevé les six mois sur une hausse de 10,1 %.

"Les vracs solides parvenus à inverser la tendance"


Du côté des vracs solides, Anvers est parvenu à inverser la tendance, transformant le recul de 8,8 % du premier trimestre en une hausse de 8,7 %. Et ce malgré la baisse de 8 % des engrais, la diminution de 25,7 % des minerais, celle de 6,5 % du sable et du gravier. En revanche, le charbon a achevé le semestre sur un volume quatre fois supérieur à celui de l'an dernier. Quant à la ferraille, elle a augmenté de 10 % sur la période.
En dépit d'une bonne tenue du trafic en mai et juin, les vracs liquides ont perdu en un an 2,44 Mt, soit 6,4 %. La filière a affiché 35,96 Mt à fin juin pour les six premiers mois de l'année, contre 38,4 Mt en 2018 pour la même période. Pourtant, le pétrole brut a progressé de 3,2 % et les produits raffinés de 5,4 %.
En revanche, le volume des autres produits pétroliers ne s’est pas redressé au cours du deuxième trimestre. À l'issue des trois premiers mois, ce chiffre était inférieur de 11,9 % à celui du premier trimestre 2018, souligne le port anversois. "Ce pourcentage était toujours inférieur à 11 %" à la fin du semestre, ajoute-t-il. Il évoque les incertitudes chez les négociants locaux mais indique que le stockeur Standic a récemment annoncé un investissement de 200 millions d'euros dans un nouveau terminal.
Enfin, le nombre d'escales répertoriées dans le port scaldien s'est établi au cours du premier semestre à 7.200 navires maritimes, en repli de 0,1 % par rapport aux six premiers mois de 2018. Le tonnage brut, lui, est resté stable puisqu'il a évolué de 0,6 % pour frôler les 210 millions tpl.

Vincent Calabrèse

Mercredi 31 Juillet 2019



Lu 440 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy