Maritime, terrestre et logistique : les trois valeurs sûres de Kuehne+Nagel


Pour le commissionnaire de transport international Kuehne+Nagel, l'année 2019 s'est soldée sur une progression du maritime, du terrestre et de la logistique. Mais il a souffert de la mauvaise conjoncture dans l'aérien où il bénéficie encore un peu de l'intégration de Quick International Courier.


Il a fallu composer avec la mauvaise conjoncture dans l'aérien © Kuehne+Nagel
Il a fallu composer avec la mauvaise conjoncture dans l'aérien © Kuehne+Nagel
L'année 2019 a permis au groupe helvétique Kuehne+Nagel de voir son Ebitda progresser de plus de moitié (+ 51,3 %) pour s'établir à 1,829 milliard de francs suisses (soit 1,721 md EUR). Son chiffre d'affaires a passé la barre des 21 md CHF (21,094) contre 20,774 md CHF l'an dernier. L'Ebit du groupe a progressé de 7,5 % pour dépasser le milliard CHF (1,061). Son bénéfice est également en hausse. Il a augmenté de 3,6 % en un an pour atteindre 800 M CHF.
Dans la commission de transport maritime, Kuehne + Nagel estime être devenu un leader du secteur. Son chiffre d'affaires a augmenté de 4,6 % à 7,5 md CHF. Quant à son bénéfice, il a également progressé, passant de 1,482 M CHF en 2018 à 1,539 M CHF l'année écoulée. Le groupe estime être parvenu à obtenir des résultats en croissance dans un marché mondial en stagnation. Il a comptabilisé un total de 4,9 millions d'EVP, soit 171.000 EVP de plus qu'en 2018 (+ 3,6 %). Toujours dans la commission de transport maritime, à 456 M CHF, il a vu son Ebit s'accroître de 9,1 % en un an.

"Volumes en baisse de 5,7 % dans le transport aérien"


En aérien, le commissionnaire de transport a dû faire face à une forte chute de la demande. Une tendance, selon lui, due particulièrement à certaines branches de l'industrie en Europe et au secteur des produits périssables qui l'a conduit vers une baisse de son chiffre d'affaires qui ne s'est élevé qu'à 4,7 md CHF.
À 1,6 million de tonnes, le volume passé entre les mains de la société a baissé de 5,7 % par rapport à l'année précédente. La branche aérienne de Kuehne+Nagel estime avoir pu résister à la conjoncture grâce à la diversification de son éventail de services, aux efforts fournis en matière de solutions numériques, à l'amélioration de ses coûts d'exploitation et surtout à l'intégration de sa nouvelle filiale Quick International Courier. Le bénéfice a progressé en effet de 9,6 % à 1,3 md CHF tandis que l'Ebit s'est affiché en recul, à 329 M CHF.

Terrestre : acquisition de Joebstl et Rotra

En matière de transport terrestre, le groupe a clôturé l'exercice sur un chiffre d'affaires de 3,6 md CHF, en hausse de 1,7 % sur un an. Son bénéfice a progressé de 3 % à 1,1 md CHF. Il estime avoir su conquérir des parts de marché tout en réduisant son empreinte carbone.  
L'acquisition de la société autrichienne Joebstl, de même que Rotra, un transporteur routier en Belgique et aux Pays-Bas, lui ont permis d'étendre son réseau, explique-t-il.
Il revendique une croissance aux États-Unis avec l'arrivée de nouveaux clients de tout premier rang mais reconnaît avoir perdu du terrain dans le transport intermodal en raison de la baisse du prix du pétrole. Il ajoute que la filiale transport terrestre a étendu sa présence en Asie du Sud-Est grâce au lancement de sa plateforme numérique consacrée aux bookings. Son Ebit a crû de 2,6 % pour atteindre 78 M CHF.

Logistique : stratégie dans la pharmacie et dans l'e-commerce

Dans la logistique contractuelle, l'année 2019 s'est révélée positive. À 5,4 md CHF, le chiffre d'affaires a augmenté de 2,8 % par rapport à 2018. Le transitaire et logisticien estime que "la restructuration de son offre et son portefeuille clients a pu se solder par de bons résultats". Il détaille l'ouverture de centres de distribution en Belgique, en Allemagne et au Luxembourg et souligne les efforts stratégiques fournis dans l'industrie pharmaceutique et dans la parapharmacie ainsi que dans le e-commerce. Selon la direction de Kuehne+Nagel, la combinaison de tous ces efforts de croissance et de restructuration a conduit à un Ebit de 198 M CHF.
À Schindellegi, siège du groupe suisse, son PDG, Detlef Trefzger, se déclare satisfait des efforts fournis. Lors de la présentation des résultats annuels, il a déclaré : "Dans un marché en pleine mutation, nous avons continué de voir notre stratégie porter ses fruits. En maritime et en terrestre, nos efforts de réduction des coûts et notre politique numérique ont contribué à ces bons résultats. Dans le fret aérien, nous sommes parvenus à conserver une stabilité dans un marché qui s'est avéré une nouvelle fois très volatil". Selon lui, les efforts de restructuration en matière immobilière menés dans la logistique contractuelle ont permis d'améliorer la rentabilité.
En 2019, le groupe a réalisé la plus grosse partie de son chiffre d'affaires dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), avec 60,8 %, et 52,9 % de l'Ebit. La région Amérique se situe à la seconde place, avec 27,5 % du chiffre d'affaires et 21,4 % de l'Ebit. Le secteur Asie Pacifique est placé au troisième rang, avec 11,7 % du CA mais 27,5 % de l'Ebit.
Kuehne+Nagel fait partie des valeurs favorites des investisseurs dans un secteur en recomposition. En Suisse, son concurrent Panalpina a été absorbé l'an passé par le danois DSV tandis que Ceva Logistics a, lui, été repris par le français CMA CGM.

Vincent Calabrèse

Jeudi 27 Février 2020



Lu 889 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy