Necotrans demande un redressement judiciaire partiel


Le groupe de logistique Necotrans, dont les services visent surtout l'industrie pétrolière et gazière en Afrique, a demandé le redressement judiciaire de ses activités françaises, dans un contexte de déprime persistante des cours des matières premières.


© Necotrans Philippe Dureuil
© Necotrans Philippe Dureuil
Necotrans a demandé lundi 26 juin un redressement judiciaire partiel. Le groupe de logistique, qui attend pour jeudi 29 juin une décision du tribunal de commerce de Paris, a précisé que son réseau international n'était pas concerné, celui-ci représentant l'essentiel de l'activité du groupe. Il a dit agir dans un "objectif de préservation de l’activité et de l’emploi en Afrique où le groupe réalise près de 100 % de son chiffre d’affaires".

À la recherche d’un partenaire

Même si cet éventuel redressement ne concernerait pas le cœur de l'activité de Necotrans, qui revendique 4.000 employés et un chiffre d'affaires annuel de 830 millions d'euros, il témoigne des difficultés du secteur à un moment où les cours des matières premières, notamment du pétrole, peinent à se relancer.
"Sans vouloir nier nos difficultés de trésorerie provoquées par la réduction du fret maritime et la baisse des cours des matières premières, cette mise en redressement judiciaire va nous permettre de continuer la recherche d’un partenaire tout en poursuivant l’ensemble de nos activités", a assuré Grégory Quérel, président du groupe.
Necotrans a dit avoir rejeté une offre du groupe de négoce singapourien Olam, sans préciser si celle-ci était totale ou partielle, mais a envisagé de l'étudier de nouveau une fois effectif le redressement judiciaire.

AFP

Mardi 27 Juin 2017



Lu 508 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy