Pour compenser l'Écotaxe, une vignette pour les poids lourds étrangers


La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, a évoqué dimanche 19 octobre l'imposition possible d'une vignette pour les poids lourds étrangers transitant sur le territoire français pour financer le manque à gagner de la suppression de l'Écotaxe.


"Il n'y a pas l'Écotaxe ou rien" © Scania
"Il n'y a pas l'Écotaxe ou rien" © Scania
Pour compenser la défunte Écotaxe, Ségolène Royal évoque une vignette pour les poids lourds étrangers. Elle a rappelé qu'une partie de l'argent manquant serait financé par une hausse du prix du gasoil (4 centimes par litre) pour les transporteurs routiers français dont ils devaient initialement être exonérés à l'entrée en vigueur début 2015 de l'Écotaxe, supprimée le 9 octobre. Selon elle, "comme le prix du gasoil est au plus bas, cette taxe sera à peine ressentie" par les transporteurs.

Renforcement du fret ferroviaire

"Restera à régler le problème des camions étrangers", a-t-elle dit, en citant l'exemple d'un poids lourd qui "fait son plein en Belgique, traverse toute la France pour arriver en Espagne sans avoir payé la taxe sur le gasoil, ce qui n'est pas juste". "On regarde si ce sera une vignette ou une interdiction de prendre les routes nationales avec obligation d'emprunter les autoroutes", a-t-elle dit, en disant que sa "préférence c'est ce qui sera juste et efficace". "Il n'y a pas l'Écotaxe ou rien, il faut trouver l'argent (environ 400 millions d'euros devant servir à financer les infrastructures de transport, NDLR) et que ça ne retombe pas sur les Français, et suivre le principe «usagers-payeurs»", a-t-elle dit en soulignant que les camions qui endommagent davantage les routes que d'autres véhicules devaient financer leur entretien.

"Ségolène Royal a plaidé pour la création des autoroutes de la mer"


Ségolène Royal a assuré aussi au passage vouloir "renforcer le fret ferroviaire" et a plaidé pour la création des autoroutes de la mer.
En ce qui concerne la société Ecomouv' qui emploie près de 200 salariés et devait gérer les portiques et la collecte de l'Écotaxe, "il faut trouver des solutions", a martelé Ségolène Royal, qui s'est déjà dite prête la semaine passée à aller "jusqu'au contentieux" judiciaire pour revoir les conditions du contrat "exorbitant" avec la société italienne qui a engagé entre 800 millions et 1 milliard d'euros d'investissements. "Nous sommes en train de regarder juridiquement ce qui nous engage et non", a-t-elle précisé, en disant vouloir "s'impliquer personnellement pour trouver des solutions pour les salariés" de l'entreprise. Ecomouv' est une filiale entre l'italien Autostrade, qui détient 70 % du capital, et les français Thales (11 %), SNCF (10 %), SFR (6 %) et Steria (3 %). La société basée à Metz emploie 200 salariés et quelque 130 fonctionnaires des douanes, recrutés pour la plupart entre 2012 et 2013 pour assurer le recouvrement de la taxe.

AFP

Lundi 20 Octobre 2014



Lu 147 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy