Pour la Coface, pas de reprise avant 2022 dans le transport


Les acteurs mondiaux du secteur des transport aérien, maritime et ferroviaire ne devraient pas retrouver leur niveau d'activité de 2019 avant 2022.


Le secteur des transports ne reprendra pas de couleurs de sitôt © Port of Rotterdam
Le secteur des transports ne reprendra pas de couleurs de sitôt © Port of Rotterdam
Les acteurs mondiaux du secteur des transport aérien, maritime et ferroviaire ne devraient pas retrouver leur niveau d'activité de 2019 avant 2022, selon une étude de Coface, qui fait état d'un impact "significatif et durable" dû à la pandémie de Covid-19. Dans cette analyse dévoilée le 16 juillet, l'assureur-crédit fait l'hypothèse d'une reprise avec ou sans deuxième vague épidémique au troisième trimestre. Dans le premier cas, le chiffre d'affaires des sociétés cotées du secteur des transports dans le monde chuterait au dernier trimestre 2021 de 27 % par rapport à la même période en 2019. Sans deuxième vague, Coface prévoit que cette baisse sera de 5 %.
Sans surprise, le transport aérien est le secteur "le plus touché". Son chiffre d'affaires mondial devrait baisser entre 51 % et 57 % en 2020 selon les scénarios, estime la Coface. L'Association internationale du transport aérien (Iata), qui regroupe 290 compagnies dans le monde, estime que les pertes du secteur seront de 84 milliards de dollars en 2020 et de 15,8 milliards en 2021.

Le fret ferroviaire s'en sort parfois mieux

La chute du trafic aérien passagers, victime de la fermeture des frontières, a contribué à celle de l'activité fret, les marchandises étant pour une large part transportées dans les soutes des avions passagers. En avril, le volume de fret aérien a ainsi baissé de 27,7 %, quand la capacité offerte a sombré de 42 %, rappelle la Coface. Le fret aérien représente moins de 1 % du fret mondial transporté en volume, mais 35 % en valeur.
Le trafic maritime souffre lui aussi des effets de la pandémie. Le transport de conteneurs a chuté de 6,4 % en avril par rapport à l'an passé, en baisse pour le cinquième mois d'affilée.

L'impact de l'épidémie sur le fret ferroviaire, en revanche, "semble varier d'une région à une autre", observe la Coface. Lorsque celui-ci ne peut se substituer au fret aérien ou maritime, comme aux États-Unis, où il sert à convoyer les marchandises de ou vers les ports et aéroports, l'activité baisse. "Union Pacific a enregistré une baisse record de 22 % en volume" entre avril et juin par rapport à l'an passé, rapporte l'assureur-crédit. Dans d'autres cas, la chute des transports aérien et maritime a profité au rail : ainsi en Russie, le trafic de marchandises entre la Chine et l'Europe a bondi de 35 %.

Caroline Garcia

Vendredi 17 Juillet 2020



Lu 912 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide



























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy