Premier train bloc pour Maersk entre la Chine et l'Europe


Maersk Line et Damco ont opéré leur premier train complet entre la Chine et l'Europe. Ce convoi, destiné à alimenter la plateforme logistique de Decathlon à Dourges, annonce un élargissement de l'offre multimodale du groupe danois.


Ce premier train était exclusivement dédié au chargeur Decathlon © Maersk
Ce premier train était exclusivement dédié au chargeur Decathlon © Maersk
Le 16 novembre, la plateforme logistique de Decathlon à Dourges a reçu un chargement particulier puisqu'il a été acheminé par un train complet en provenance de la ville chinoise de Wuhan.
Ce convoi constituait une opération pilote pour Maersk Line et sa société sœur Damco. L'armateur et le commissionnaire de transport et logisticien du groupe AP Møller-Maersk ont fait partir ce "train-bloc" de la ville chinoise de Wuhan le 28 octobre, exclusivement chargé de marchandise destinée au distributeur français d'articles sportifs, soient 630.000 articles, en majorité des textiles et chaussures.

Le convoi a parcouru 10.815 km et a traversé sept pays © Maersk
Le convoi a parcouru 10.815 km et a traversé sept pays © Maersk
Ce périple de 10.815 km à travers sept pays (Chine, Kazakhstan, Russie, Biélorussie, Pologne, Allemagne et France) constitue une nouveauté et première étape pour le groupe danois, qui compte pérenniser cette solution complémentaire à sa large couverture maritime.
"Aujourd’hui, c’est bien un train rempli à 100 % de marchandises Decathlon que nous avons vu arriver. Ce projet est d’abord né de la volonté de développer un moyen de transport plus écologique et plus rapide. Il permet aussi de promouvoir l’économie locale et d’améliorer la disponibilité de nos produits pour nos clients sportifs", a commenté Christophe Dupas, responsable logistique chez Decathlon, qui était déjà client de Maersk Line et Damco.
Claus Ellemann-Jensen, nouveau PDG de Maersk Line France, s'est dit "heureux de participer à ce projet, qui offre à nos clients des solutions de transport conçues spécifiquement pour les besoins de leur chaîne d'approvisionnement. Étant donné les volumes transportés sur l'axe Asie-Europe et l'importance de recevoir la marchandise en temps et en heure à destination, cette solution est une excellente façon de compléter notre produit maritime avec des offres de transport terrestre sur mesure".

20 jours de mieux que par la mer

Selon l'armateur, la solution ainsi expérimentée réduit de 20 jours le temps de transit comparé au même service assuré par voie maritime. Celui-ci avance aussi une réduction de 36 % des émissions de CO2 par rapport au porte-conteneurs.

"Une excellente façon de compléter notre produit maritime"


Pour le groupe Maersk, cette opération démontre les synergies possibles au sein de sa division Transport & Logistics. "Avec ce produit rail composé sur mesure, nous renforçons notre portefeuille de solutions de transport globales", explique Hans Augusteijn, directeur des services Inland chez Maersk. Kasper Krog, directeur rail chez Damco, juge que cette solution "produit des bénéfices immédiats en termes logistiques et économiques".
Le groupe observe une "progression significative" de la demande en transport ferroviaire entre la Chine et l'Europe ces dernières années, "en particulier sur le segment des marchandises à forte valeur ajoutée, comme l'électronique, la machinerie industrielle, et le textile, qui nécessitent une livraison rapide vers leurs marchés de destination".

Franck André

Mardi 21 Novembre 2017



Lu 2539 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy