Routiers : rassemblement à Paris, actions en régions


Rassemblement à Paris, actions en régions pour "alerter" salariés et citoyens : les syndicats routiers CFDT et CFTC ont dévoilé vendredi 15 septembre les contours de la mobilisation prévue lundi 18 septembre contre la réforme du travail, qualifiée de véritable "erreur" du gouvernement qui va "percuter" la profession.


30.000 emplois de routier ne sont pas occupés aujourd'hui © Renault Trucks
30.000 emplois de routier ne sont pas occupés aujourd'hui © Renault Trucks
Le mouvement "sera visible" dans plusieurs régions de France, avec des distributions de tracts à des péages et dans des zones industrielles notamment, a indiqué Patrick Blaise, secrétaire général de la CFDT-Route. Ce sera "une journée d'information, d'alerte, avec une forte mobilisation", mais "le but n'est pas de faire des blocages", a-t-il dit, en référence à la grève reconductible lancée par les fédérations CGT et FO à partir du 25 septembre.

"Il manque 17.000 conducteurs"

Même si les modalités de mobilisation diffèrent, "le constat est pour toutes les fédérations le même" : les ordonnances vont "beaucoup plus percuter" le secteur des transports que les autres professions, a ajouté Thierry Douine, président de la CFTC-Transport. Il y a "plus de 30.000 emplois qui ne sont pas occupés aujourd'hui et plus de 17.000 conducteurs qui manquent", et "ce n'est pas demain en précarisant encore plus qu'on fera venir des jeunes", a développé Patrick Blaise.
Les deux syndicats appellent à un rassemblement lundi 18 septembre dès 7 h 30 devant le ministère du Travail, à Paris, où ils espèrent être reçus pour exposer leurs doléances. CFDT et CFTC dénoncent pêle-mêle la "précarisation du contrat de travail", la "concurrence déloyale" qui naîtra dans une profession composée à "75 % de TPE-PME", les "licenciements économiques facilités" dans les grands groupes, la fusion des instances représentatives du personnel ou encore le plafonnement des indemnités prud'homales. La réforme est "un loupé de la part du gouvernement", il devra impérativement "bouger certains curseurs" faute de quoi "des suites seront données", a prévenu Patrick Blaise.

AFP

Vendredi 15 Septembre 2017



Lu 483 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 13:13 Le pont Hong Kong-Macao, un chantier en eau trouble €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse