Scania fait appel de l'amende anti-trust de la Commission européenne


Le constructeur suédois Scania fait appel de l'amende de 880 millions d'euros que lui a imposée fin septembre la Commission européenne pour sa participation à une entente avec cinq autres constructeurs européens de camions.


© Scania
© Scania
Scania a annoncé mardi 12 décembre qu'il a fait appel de l'amende anti-trust de la Commission européenne. Scania, filiale du géant automobile allemand Volkswagen, est le seul à ne pas avoir admis sa culpabilité, les autres ayant accepté de payer au total une amende de 3 milliards d'euros pour leur participation à un cartel qui a duré quatorze ans, de 1997 à 2011. Outre Scania et l'allemand Daimler, trois autres constructeurs connus s'étaient vu infliger des amendes par la Commission européenne le 19 juillet 2016 : le néerlandais Daf (752 millions), le suédois Volvo-Renault Trucks (670 millions) et l'italien Iveco (494 millions).
"Scania n'a participé à aucune entente pan-européenne avec d'autres constructeurs européens. De plus, le groupe n'a pas reporté l'introduction de nouveaux moteurs aux normes de la réglementation européenne sur les émissions polluantes", a affirmé le constructeur suédois. "Scania a coopéré pleinement avec la Commission européenne en lui fournissant toute l'information demandée et les explications nécessaires, au cours de la période d'investigation".
Les constructeurs mis à l'amende représentent environ 90 % du marché européen des poids lourds et les montants à payer sont établis en fonction de leurs chiffres d'affaires et de la taille du marché. L'allemand Man avait averti la Commission européenne d'une collusion au plus haut niveau, déclenchant une investigation et des perquisitions chez les grands constructeurs de camions en 2011.
Les accusations de Bruxelles portent sur une entente dans la fixation des prix mais aussi sur l'existence d'un accord secret des constructeurs pour reporter la sortie de nouveaux moteurs et ainsi faire porter aux consommateurs les coûts des nouvelles technologies anti-pollution. Les hauts dirigeants de Daimler, Daf, Iveco, Man et Volvo-Renault auraient mis au point cette entente lors d'une réunion secrète dans un hôtel confortable de Bruxelles, selon la Commission européenne.

AFP

Mercredi 13 Décembre 2017



Lu 383 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse