Un navire arraisonné pour livraison interdite à la Corée du Nord


La Corée du Sud a brièvement arraisonné en novembre un navire taïwanais utilisé pour violer les sanctions de l'ONU contre la Corée du Nord.


La Chine est accusée par Washington d'aider la Corée du Nord à importer illégallement  du pétrole © US DoT
La Chine est accusée par Washington d'aider la Corée du Nord à importer illégallement du pétrole © US DoT
Le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a annoncé le 29 décembre avoir saisi et inspecté un navire qui transbordait des produits pétroliers vers un tanker nord-coréen. Affrété par la compagnie taïwanaise Billions Bunker Group Corp. et battant pavillon hongkongais, le "Lighthouse Winmore" avait chargé le 11 octobre environ 600 tonnes de produits pétroliers au port sud-coréen de Yeosu avant de prendre la mer pour rallier théoriquement à Taïwan.
Mais au lieu d'aller à Taïwan, le chimiquier de 144 mètres de long était allé dans les eaux internationales transférer une partie de sa cargaison vers le navire nord-coréen "Sam Jong 2" le 19 octobre,     ainsi que sur trois autres navires ne battant pas pavillon de ce pays, a indiqué le responsable du ministère sud-coréen. Les douanes sud-coréennes ont brièvement arraisonné le "Lighthouse Winmore" à son passage dans le port de Yeosu le 24 novembre, a-t-il précisé.

Quatre navires bannis

"C'est un cas typique de la façon dont la Corée du Nord contourne astucieusement les sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU en utilisant ses réseaux illégaux", a déclaré ce responsable.
Le "Sam Jong 2", chimiquier de 81 mètres de long, est selon des sources diplomatiques un des quatre navires nord-coréens qui ont été bannis le 28 décembre des ports du monde entier par le Conseil de sécurité des Nations parce que soupçonnés de transporter ou d'avoir transporté des marchandises interdites par des sanctions internationales contre la Corée du Nord.
Le responsable du ministère sud-coréen des Affaires étrangères a précisé qu'un rapport serait fait à la commission chargée de l'application des sanctions du Conseil de sécurité sur l'arraisonnement du "Lighthouse Winmore". Cette transaction illégale a déjà été signalée aux États-Unis.
Le Conseil de sécurité a voté cette année trois séries de sanctions pour contraindre Pyongyang à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique. Certaines d'entre elles visent spécifiquement les approvisionnements du Nord en pétrole brut et en produits pétroliers

AFP

Vendredi 29 Décembre 2017



Lu 574 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Avril 2018 - 14:52 Premier trimestre prometteur pour Tanger Med


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse