Bordeaux : un flux régulier de colis lourds avec Airbus


Plusieurs sites peuvent accueillir des colis lourds ou des marchandises en conventionnel à Bordeaux. Mais le trafic Airbus est la seule activité colis lourd régulière du port.


© GPMB
© GPMB
Fabriqués dans toute l’Europe, les éléments servant à assembler à Toulouse les A380 transitent par Bordeaux. Fuselages, ailes et cockpits parviennent en navire roulier jusqu’au terminal de Pauillac, les remorques y sont déchargées sur un ponton à l’usage exclusif d’Airbus, d’où elles embarquent sur une barge pour remonter la Garonne jusqu’à Langon, avant de rejoindre Toulouse par la route. Cette logistique taillée sur mesure depuis 2004 pour l’A380 pourrait prendre fin : Airbus a annoncé en février 2019 que le dernier gros-porteur sera construit en 2021. Par sa fréquence, variable cependant au gré du carnet de commandes d’Airbus, ce trafic constitue à ce jour le seul trafic colis lourd régulier du Grand Port maritime de Bordeaux (GPMB), auquel il apporte en moyenne 150 escales par an.
D’autres terminaux des rives de la Garonne ou de la Gironde peuvent accueillir des colis lourds, ou des trafics maritimes manutentionnés en conventionnel, sans pour autant que le port ne mette à disposition d’outil de manutention spécifique. "Les gros colis sont quasiment tous traités par des navires bigués, en auto-déchargement, précise Henri Follin, commandant de port du GPMB. Sinon on fait venir des grues spécifiques. La limite aux opérations de manutention de colis lourds, davantage que l’accès nautique, c’est la résistance des quais, qu’on peut traiter en les renforçant, ou en ayant recours à des plaques de répartition".

"Le trafic lié à l'A380 apporte en moyenne 150 escales par an au GPMB"


À Blaye, en rive droite de la Gironde, une zone du quai longue de 31 mètres a été renforcée pour supporter une charge de 17 t/m². Elle est utilisée pour le chargement ou le déchargement de colis lourds lors des opérations de maintenance de la centrale nucléaire du Blayais, toute proche, ce qui constitue une activité régulière bien que peu fréquente, puisqu’il s’agit d’une à deux escales par an. Des colis exceptionnels pour la centrale nucléaire de Golfech (Tarn-et-Garonne) peuvent aussi transiter par la Gironde, mais sans faire escale au port de Bordeaux puisqu’ils remontent directement la Garonne en fluvio-maritime jusqu’à Langon.

Nouveau terminal de Grattequina

À 8 km en aval de Bordeaux, sur la rive gauche de la Garonne, le nouveau terminal de Grattequina a été conçu à la fois pour le déchargement de granulats, avec le terminal GSM, et pour la manutention de colis lourds ou de grandes dimensions avec, dans l’esprit de ses concepteurs, une pensée pour l’éolien. Mais le port n’a plus de perspective en la matière, puisqu’il n’y a ni usine ni champ d’éolienne prévu à proximité. Grattequina peut accueillir des navires autodéchargeants de 150 mètres de long et dispose d’un terre-plein de 6 hectares immédiatement en arrière du quai de 120 mètres. "Ce site n’a pas d’exploitant désigné, n’est pas outillé et n’a pas encore fait de demande d’escale, mais peut être utilisé à la demande pour tout type de marchandise, indique Henri Follin. Son avantage, c’est sa situation en rive gauche qui lui permet d’accéder directement à Bordeaux par la route en évitant le gros de la circulation". Ce terminal, pensé pour les colis lourds, est doté d’un quai d’une portance de 8 t/m². Les autres quais de Bordeaux sont à 5 t/m².
Le site de Bassens, face à Grattequina, constitue le cœur du GPMB. Les 3 km de quai accueillent des trafics vracs, mais aussi ponctuellement des marchandises diverses non conteneurisées. Des éoliennes y ont par exemple transité. En 2018, il a été utilisé pour l’importation des pieux destinés à la construction du pont Simone-Veil. Bassens concentre aussi toute l’activité conteneurs du port depuis que le terminal du Verdon ne traite plus de flux conteneurisés.

Étienne Berrier

Lundi 3 Juin 2019



Lu 1174 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy