Bruxelles consulte sur le règlement d’exemption en faveur des consortiums maritimes


Le règlement d’exemption par catégorie dont bénéficient les consortiums maritimes sera-t-il aboli ou reconduit, avec ou sans modification ? Avant de décider, la Commission européenne a lancé début août une consultation publique qui s'achèvera début octobre.


© Port of Los Angeles
© Port of Los Angeles
Pour Bruxelles, L’appel à contributions sur le règlement d’exemption par catégorie en faveur des consortiums (n°246/2009) "vise à évaluer son application sur le marché du transport maritime depuis sa dernière prolongation". Il doit aussi "évaluer son efficacité pendant la pandémie de Covid-19. Il sera également tenu compte de la tendance de la consolidation entre transporteurs maritimes, de leur intégration verticale, et de leurs participations croisées à différents consortiums", précise-t-elle.

Ce texte, adopté en 2009 puis reconduit en 2014 et en 2020, sans modification, fait l’objet de vives critiques actuellement. Les chargeurs et leurs représentants, transitaires et commissionnaires par exemple, estiment qu’il fausserait la concurrence sur le marché de la ligne régulière maritime conteneurisée.

Questionnaire transmis et site dédié

Les avis sont à transmettre à la Commission européenne d’ici le 3 octobre 2022. Un site internet est mis à la disposition de tous les publics. "Les documents d’analystes, d'universitaires et de cabinets d’avocats, spécialisés dans le droit à la concurrence et le maritime sont acceptés", indique-t-elle. Le recueil des avis, via le site internet, a été complété par l’envoi d’un questionnaire.

Ce dernier a été transmis aux transporteurs maritimes, chargeurs, transitaires, ainsi qu’aux opérateurs de ports et de terminaux portuaires. Le questionnaire a été remis aussi à leurs associations et organisations professionnelles respectives. Enfin, la Commission s’est engagée à consulter également les autorités nationales de la concurrence des États membres, des États-Unis et d’autres pays.

"Il sera tenu compte de la consolidation entre transporteurs maritimes et de leur intégration verticale", précise encore l'institution. À l’issue de cette consultation, un rapport de synthèse présentant ses résultats devrait être rédigé avant la fin de l’année 2022. Ce document devrait préciser si la l'UE prévoit d’abolir ou de reconduire le règlement n°246/2009, avec ou sans modification, au-delà de sa date d’échéance fixée au 25 avril 2024.

Des exemptions censées améliorer le service

Dans la note accompagnant l’appel à contributions, la Commission européenne justifie l’existence de ce règlement et sa reconduction en 2020 sans modification. "De manière générale, le droit européen interdit les accords entre entreprises qui restreignent la concurrence. Toutefois, le règlement d’exemption par catégorie en faveur des consortiums permet, sous certaines conditions, aux compagnies maritimes de ligne de coopérer et de fournir des services en commun. Ces accords de services en commun entre compagnies maritimes sont susceptibles d’aboutir à une utilisation plus efficiente de la capacité des navires, d’améliorer la productivité et d’accroître la qualité de service aux consommateurs", explique-t-elle.

"La prolongation en 2020 a été décidée car les paramètres de concurrence – les taux de fret, la disponibilité et la fiabilité des services – ne s’étaient pas détériorés entre 2014 et 2019", selon la Commission européenne.

Érick Demangeon

Mardi 6 Septembre 2022



Lu 1396 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal