CMA CGM commande neuf porte-conteneurs de 22.000 EVP


Les bons résultats financiers enregistrés au deuxième trimestre ont encouragé le groupe CMA CGM à passer commande de neuf porte-conteneurs géants de 22.000 EVP.


© CMA CGM
© CMA CGM
Le groupe CMA CGM a enregistré au deuxième trimestre de l'année un résultat opérationnel de 472 millions de dollars contre une perte de 81 millions l'an dernier. Sa marge opérationnelle s’élève à 8,9 %, en nette progression par rapport au deuxième trimestre 2016 (soit + 11,2 points) et en hausse de 3,4 points par rapport au trimestre précédent. Le groupe souligne qu'APL, un an après son acquisition par l'armateur français, a contribué à hauteur de 137 millions de dollars à ces résultats.
Le chiffre d’affaires du groupe a bien progressé au cours de la période sous revue. Il a enregistré une hausse de 56,8 % pour s'établir à 5,55 milliards de dollars.
Au deuxième trimestre 2017, les volumes transportés ont crû de 33,3 % par rapport à l’an passé, bénéficiant de l’intégration d’APL, du lancement d’Ocean Alliance et du dynamisme du secteur.

Une hausse des taux de fret bienvenue

En outre, la direction du groupe estime que la hausse des taux de fret sur la plupart des lignes qu'il exploite dans le monde a permis "une hausse significative des revenus moyens par conteneur au deuxième trimestre 2017 de 12,5 %".
Selon la direction du groupe armatorial, malgré une augmentation des prix du fuel de près de 60 %, "les effets conjugués du plan d’amélioration opérationnelle Agility et des synergies liées à l’intégration d’APL ont permis de maintenir stables les coûts unitaires au deuxième trimestre 2017". Des coûts ne tenant pas compte des achats et ventes de slots dans le cadre d’Ocean Alliance.
Pour le troisième armateur mondial, le deuxième trimestre a été marqué par quelques événements significatifs, dont certains ont un retentissement sur le marché. Ocean Alliance (un accord élaboré par CMA CGM, Cosco, Evergreen et OOCL), une des plus grandes alliances mondiales venues bouleverser cette année l'ordre du shipping mondial, est devenue opérationnelle en avril. L'objectif de ces nouveaux vessel sharing agreements (VSA) était de mettre un frein à la glissade sans fin des taux de fret. Autre fait marquant, le groupe a signé avec Adani un accord de joint-venture pour opérer le terminal à conteneurs indien de Mundra.

"Ocean Alliance en route depuis avril"


Nouveauté mise en place sur le marché du conteneur, la signature d'un accord en juin avec Maersk Line pour le rachat de Mercosul, un des acteurs conteneurisés du marché national brésilien.
CMA CGM a également signé un accord ferme pour la cession de 90 % du capital du terminal Global Gateway South (GGS) à Los Angeles, pour un montant en numéraire de 817 millions de dollars versé à la finalisation de l’opération. Une transaction qui devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre de l'année.
Vu que la conjoncture s'est améliorée au deuxième trimestre et que les profits sont de retour, l'armateur a décidé de commander neuf porte-conteneurs de 22.000 EVP. Le groupe indique que les premières unités sont attendues pour entrer en service dès la fin de 2019. Aucune information n'est donnée pour l'heure sur l'identité du constructeur.
Quelques jours après les rumeurs de commande concernant Mediterranean Shipping Company (MSC), le numéro deux mondial, qui pourrait, dit-on, faire construire onze porte-conteneurs de la même taille, l'annonce de CMA CGM pourrait faire dire aux observateurs que les armateurs sont incorrigibles… Reste à savoir comment réagira le marché à l'arrivée de ces nouveaux mastodontes.
Juste après la clôture du deuxième trimestre, l'agence Standard & Poors a fait passer à B la notation du groupe.

Vincent Calabrèse

Lundi 18 Septembre 2017



Lu 2379 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse