Corée du Sud : vers une nouvelle alliance maritime


Cinq armateurs sud-coréens ont créé la surprise en annonçant au cours des derniers jours de l’année un accord de base pour donner naissance à K-Alliance. Objectifs : compétitivité, économies d’échelle, déploiement de navires plus sobres, investissements portuaires…


© HHLA
© HHLA
Un nouveau consortium de compagnies sud-coréennes baptisé K-Alliance va faire irruption dans le marché mondial du transport maritime conteneurisé. Celui-ci est jusqu’à présent dominé par trois grandes alliances – 2M, Ocean Alliance et THE Alliance – au sein desquelles se répartissent dix transporteurs maritimes de ligne régulière, parmi les premiers au niveau mondial. Ensemble, elles contrôlent 83,8 % de l'offre globale. Entre 2019 et 2020, les parts de marché ont à peine bougé : 2M (Maersk et MSC) est passée de 34,8 à 34,5 % des capacités, Ocean Alliance (Cosco/OOCL, CMA CGM, Evergreen) de 29,60 à 30,10 % et THE Alliance (Hapag-Lloyd, HMM, ONE et Yang Ming) de 18,4 à 19,2 %.

Un autre groupement vient se greffer à cet ordre établi mais n'est absolument pas de nature à bouleverser l’échiquier. La coalition associe les armateurs HMM – le numéro 8 mondial par la capacité conteneurisée (718.967 EVP, 3 % des parts de marché) – à Sinokor Merchant Marine (20e rang mondial, 97.823 EVP, 0,4 % de PDM, 71 navires), SM Line Corp (25e rang, 56.970 EVP, 0,2 % de PDM, 11 navires), Pan Ocean (83e, 8.181 EVP, 8 navires) et Hueng-A Line (exclu du top 100).

Six autres compagnies attendues

L'accord signé le 23 décembre répondrait à une demande du ministère des Océans et de la Pêche (MOF) de Corée du Sud, qui a d’ailleurs invité d’autres compagnies sud-coréennes à rejoindre le mouvement. Six autres opérateurs pourraient en effet intégrer l'alliance ultérieurement.
La coopération des cinq compagnies devrait prendre la forme d'un Vessel Sharing Agreement (VSA) et se traduire par l’ouverture de nouvelles routes. Le MOF en attend une meilleure compétitivité, des économies d’échelle et une amélioration de la qualité du service. En outre, les partenaires de l'alliance pourront commander et déployer des navires "plus respectueux de l'environnement" et "partager des terminaux à conteneurs".

40 % du marché Corée du Sud-Asie du Sud-Est

Selon les estimations du MOF, la part de marché combinée des opérateurs nationaux serait d'environ 40 % sur la route Corée du Sud-Asie du Sud-Est, sur laquelle sont alignés 480.000 EVP. Mais cette position est mise à mal par la politique tarifaire très agressive des mastodontes du secteur.
La K-Alliance devrait officiellement démarrer ses opérations au cours du deuxième trimestre 2021 et n’a pas précisé, à ce stade, quelle sera son attitude à l’égard des trois grands consortia. Cette initiative s’inscrit dans la volonté très affirmée du gouvernement sud-coréen de soutenir et reconstruire le transport maritime national, décimé par la faillite de Hanjin Shipping en 2016. Un véritable traumatisme et pas seulement pour le pays.
 

Adeline Descamps

Mardi 5 Janvier 2021



Lu 1823 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal