Corsica Ferries se défend après l'incident de l'Île-Rousse


Après l'avarie de l'un de ses navires à l'Île-Rousse et la réaction indignée d'un syndicat d'officiers, Corsica Ferries affirme avoir respecté toutes les procédures de gestion de cet incident.


Le "Mega express 5" de Corsica Ferries quittant le port de Bastia © Franck André
Le "Mega express 5" de Corsica Ferries quittant le port de Bastia © Franck André
L'avarie subie par le "Mega Express 5" il y a quelques semaines avait suscité une vive réaction de la part de la CFE-CGC. Pour la compagnie maritime, "l'ensemble des procédures d'information et de gestion de cet incident a été respecté, notamment auprès des Affaires maritimes de Marseille".
"Lors de l'appareillage à l'Île Rousse du 31 mai 2014, une vibration a été effectivement ressentie par l'équipage mais le talonnage du navire n'a malheureusement pas été suspecté à ce moment-là", sachant que le haut fond était signalé à 6,50 mètres avec un tirant d'eau du "Mega Express 5" de 6,41 mètres à l'appareillage", explique Corsica. "Ce n'est que le lendemain 1er juin que d'autres indices, puis une inspection sous-marine des plongeurs (...), ont permis de révéler ce talonnage, à savoir une éraflure d'une cinquantaine de mètres et une brèche d'une trentaine de centimètres au niveau d'un double fond vide", poursuit la compagnie. "Le navire a alors été envoyé au bassin de carène de La Spezia en Italie et les passagers pris en charge par d'autres navires", indique-t-elle.

Défaut de signalement ?

Le ferry, qui peut transporter 2.000 passagers, a donc talonné sur un haut-fond en s'écartant du chenal de sortie obligatoire du port de L'Île-Rousse le 31 mai. Il avait poursuivi sa route jusqu'à Toulon, effectuant encore trois rotations avec la Corse avant le 2 juin.
La CFE-CCG des officiers (SNCNMM), s'était étonnée "de la déclaration du porte-parole de la Préfecture maritime de Toulon selon lequel "à aucun moment nous n'avons été informés d'un talonnage. Le contrat de confiance entre le capitaine d'un navire et le centre opérationnel de l'État côtier prévoit pourtant d'être prévenu de manière sincère et complète"". Or, a rappelé le SNCNMM, "tout navire a l'obligation de signaler immédiatement au CrossMed tout incident de navigation sous peine de sanctions pénales".


"Une réaction disproportionnée"


Les officiers français sont "habitués à un formalisme autrement plus rigoureux du CrossMed, quant au signalement d'incidents, parfois très mineurs, qui peuvent concerner leurs navires", a souligné le syndicat. Dans une lettre ouverte au secrétaire d'État aux Transports, Frédéric Cuvillier, la CGT-Officiers avait accusé la Corsica Ferries de "mettre ses passagers en danger".
Faisant référence à la SNCM, Corsica Ferries juge que "le contenu de certaines informations d'origine syndicale et notamment une lettre récente d'un syndicat d'officiers CGT adressée au ministre de tutelle est totalement disproportionné par rapport aux faits et est à l'évidence motivé par la seule situation dramatique de l'entreprise et du sort à venir de ses personnels".

AFP

Mardi 17 Juin 2014



Lu 210 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy