Des gardes à vue dans le dossier du rachat de la SNCM


Douze personnes, dont plusieurs chefs d'entreprise corses, ont été placées en garde à vue dans le cadre d'une enquête financière portant sur les conditions de rachat de l'ancienne compagnie maritime SNCM.


© Franck André
© Franck André
Dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en février des chefs de prise illégale d'intérêts, favoritisme, extorsion en bande organisée, escroquerie et abus de biens sociaux, douze personnes ont été mises en garde à vue le 29 juin a indiqué le parquet national financier. Selon une source proche du dossier, les investigations portent sur les conditions de rachat de l'ancienne compagnie maritime SNCM par le consortium Corsica Maritima Holding (CM Holding), composé de 150 entreprises corses et qui détient également 49 % du capital de Corse-Presse, société du groupe La Provence éditrice de Corse-Matin. CM Holding n'a fait aucun commentaire.

Après avoir été placée en redressement judiciaire en novembre 2014, la SNCM avait été reprise un an plus tard par l'homme d'affaires corse Patrick Rocca à l'issue de deux appels d'offres du tribunal de commerce de Marseille, et avait pris un temps le nom de Maritima Ferries. Le consortium Corsica Maritima, candidat malheureux à cet appel d'offres, avait finalement (après avoir brièvement lancé une compagnie concurrente) absorbé Maritima Ferries en rachetant les titres de Patrick Rocca et créé Corsica Linea en mai 2016.

"Rumeurs nuisibles"

Cette cession avait un temps été contestée par les syndicats et le comité d'entreprise de l'ex-SNCM, ce dernier estimant qu'elle ne respectait pas le jugement du tribunal de commerce qui avait confié la reprise de la SNCM à Patrick Rocca. En juillet 2016, le comité d'entreprise s'était désisté de son action judiciaire contre la cession. Patrick Rocca avait également rejoint en février 2016 CM Holding. Dans un communiqué, il a indiqué "avoir démissionné du poste d'administrateur de CM Holding".

La semaine dernière, CM Holding s'est quant à lui présenté comme victime de "rumeurs nuisibles" et "attaqué de manière récurrente", sans préciser la nature de ces attaques. Défendant la création de Corsica Linea, "véritable succès commercial, industriel et social", les entrepreneurs du consortium indiquaient ne pas "accepter d'être traités de membres d'un système oligarchique", assurant que le groupement n'avait "aucun lien avec le monde criminel".

Le consortium mentionnait également, sans le nommer, la démission d'Antony Perrino de son poste d'administrateur. Ancien PDG de Corse-Matin et promoteur immobilier, Antony Perrino a été mis en examen le 16 janvier dernier pour blanchiment en bande organisée, abus de biens sociaux et association de malfaiteurs dans une enquête sur les avoirs illicites présumés de la bande criminelle corse dite du "Petit Bar".

AFP

Mercredi 30 Juin 2021



Lu 1024 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Juillet 2021 - 14:48 L'Iran inaugure son nouveau terminal pétrolier

Mercredi 21 Juillet 2021 - 15:20 Brittany Ferries commande deux navires hybrides


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal