Dieppe-Newhaven : appel pressant à une aide régionale


Les financeurs historiques du fonctionnement de la ligne transmanche Dieppe-Newhaven ont accueilli avec bienveillance la volonté de l’agglomération Dieppe-Maritime de participer au tour de table mais surtout relancé un appel pressant à la Région de faire de même.


© DFDS
© DFDS
Le 24 novembre à l’Hôtel du Département de Seine-Maritime, les partenaires du Syndicat mixte pour la promotion de l’activité transmanche (SMPAT), entité pilotée par le conseil départemental de Seine-Maritime (CD76) qui gère le fonctionnement de la liaison, arboraient un sourire crispé. Certes ils se réjouissaient de l’arrivée d’un nouveau partenaire, la communauté d’agglomération Dieppe-Maritime. Mais ils admettaient la "modestie" de l’apport annuel (100 à 150.000 euros) en regard d’un fonctionnement qui approche les 26 millions d’euros supportés à 98 % par le CD76, par ailleurs exsangue financièrement.

"Poids économique de la ligne : 200 millions d’euros de retombées"


En fait, cette réunion était surtout une façon de mettre la pression sur la Région Haute-Normandie dont ils espèrent un coup de pouce d’une plus grande ampleur. "Je suis en contact depuis des mois avec Hervé Morin, le président de Région. J’ai cru comprendre récemment qu’il n’était pas très disposé à s’impliquer dans le fonctionnement de la ligne mais proposerait de participer à des investissements", a indiqué Pascal Martin, président du CD76.
"On estime généralement que 10 millions d’investissements génèrent 1 million d’économie en fonctionnement", a précisé Jean-Pierre Lucas, directeur général adjoint du CD76, spécialiste du transmanche.

2.500 emplois directs, indirects et induits

Les autres financeurs historiques, à savoir la CCI Rouen Métropole (section Dieppe) et la ville de Dieppe, ont souligné la compétence régionale en matière de développement économique et aménagement du territoire et rappelé le poids économique de la ligne : 200 millions d’euros de retombées financières et fiscales, ajoutées aux 2.500 emplois directs, indirects et induits. Sans oublier les 4,5 millions de recettes portuaires (soit la moitié) qui tombent dans l’escarcelle du Syndicat mixte du port de Dieppe (SMPD) piloté par… la Région.
En attendant un signe d’Hervé Morin, le comité syndical du SMPAT se réunit le 29 novembre et, selon toutes probabilités, devrait accorder à DFDS Seaways France une délégation de service public (DSP) pour l’exploitation de la ligne qui prendra le relais de celle actuellement en cours pour la compagnie danoise et qui doit s’achever fin décembre.

Vincent Rogé

Mardi 28 Novembre 2017



Lu 655 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 14:53 L’Union des ports de France fête ses 100 ans


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse