Escale inaugurale au Havre pour le nouveau navire amiral du groupe CMA CGM


Alors que la prochaine génération de porte-conteneurs CMA CGM utilisera le GNL comme carburant, le nouveau navire amiral de l’armateur français, le "CMA CGM Antoine de Saint-Exupéry", inauguré au Havre le 6 septembre, a été conçu pour diminuer la consommation de fuel.


© CMA CGM
© CMA CGM
Neuf mois après été lancé dans les chantiers philippins de HHIC à Subic Bay, le méga-porte-conteneurs "CMA CGM Antoine de Saint-Exupéry", le navire amiral de l'armateur français, a été inauguré le 6 septembre 2018 au Havre, en présence du PDG de l’armement, Rodolphe Saadé, ainsi que du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, et de la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne. Il est affecté à la "French Asia Line", qui avec 12 navires dessert les ports chinois de Tianjin, Xingang, Shanghai, Ningbo, Xiamen et Yantian, le port coréen de Busan, fait escale à Singapour, Port Kelang, Jebel Ali et Algésiras, et termine son voyage en Europe avec Southampton, Le Havre, Dunkerque, Rotterdam et Hambourg. Il rejoint les deux autres porte-conteneurs de même capacité livrés cette année également sur "la ligne la plus stratégique de CMA CGM", selon Rodolphe Saadé. Le PDG du groupe a annoncé qu’après avoir réduit de 50 % entre 2005 et 2015 ses émissions polluantes par conteneur transporté, l’armement s’engageait à les réduire encore de 30 % supplémentaire d’ici 2025. Pour cela, les prochains porte-conteneurs, qui seront livrés à partir de 2019, fonctionneront au GNL. Mais le "CMA CGM Antoine de Saint-Exupéry" et ses sisterships, qui utilisent pourtant du fuel, affichent déjà de nombreux progrès en la matière.

Des émissions de CO2 limitées à 32g par EVP et par km

Ces navires ont été conçus pour optimiser la consommation de carburant : CMA CGM annonce des émissions de CO2 limitées à 32 g par EVP par kilomètre parcouru à une vitesse commerciale de 18 nœuds, soit 14 % de moins que les navires de la génération précédente, lancée il y a seulement deux ans. La capacité d’emport joue également un rôle déterminant : plus le navire est grand, plus il transporte de conteneurs avec le même moteur tout en n’augmentant que de façon marginale sa consommation. Les formes de la coque et du bulbe ont aussi été optimisées, ainsi que celle de l’hélice, devant laquelle ont été placées des pales fixes. Le tout permet une réduction de 4 % de la consommation du moteur. Ce dernier est imposant avec ses 21 mètres de long et ses 11 cylindres de 1 mètre de diamètre. De plus, tout a été prévu pour l’installation d’ici 2020 d’un scrubber visant à réduire les émissions d'oxyde de soufre dans les mers du monde.

"French Asia Line : la ligne la plus stratégique du groupe"


Le "CMA CGM Antoine de Saint-Exupéry" a aussi été conçu pour utiliser le courant électrique portuaire, quand des branchements électriques seront proposés à quai dans les ports où il fait escale. Il est également équipé d’un système de traitement des eaux de ballast, afin d’éviter de rejeter en mer des organismes vivants pouvant impacter la biodiversité marine.
Le porte-conteneurs de l'armateur français (qui se place au 4e rang mondial derrière le chinois Cosco, depuis le rachat d'OOCL) affiche 400 mètres de long, 59 mètres de large et 16 mètres de tirant d’eau. Aux 12 hauteurs de conteneurs en cale, on peut encore ajouter en pontée 11 en hauteur sur 23 rangées en largeur, soit une capacité d’emport totale de 21.413 EVP, c'est-à-dire le plus gros battant pavillon national.

Étienne Berrier

Vendredi 7 Septembre 2018



Lu 1851 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy