État des lieux préoccupant du fret ferroviaire européen


Dans son étude «Le Fret ferroviaire, un mode d’avenir pour l’Europe», Eurogroup dresse une photographie exhaustive de l’évolution du mode sur le continent. Elle démontre que sa baisse d’activité est loin d’être une fatalité, et pointe le retard des pays d’Europe du Sud dont la France.


© Colas Rail
© Colas Rail
Après l’ouverture progressive du marché à la concurrence et trois années de crise économique, la situation du fret ferroviaire apparaît comme préoccupante et contrastée selon les pays. À l’échelle de l’Union à vingt-sept, sa part de marché s’établit à 10 % en tonnes-kilomètres loin derrière la route (46 %) et le transport maritime intra-communautaire (37 %), mais devant la voie d’eau (3 %) et l’aérien. Sur les seuls modes terrestres, le routier s’accapare 77,5 % des trafics de marchandises contre 16,5 % pour le rail qui a perdu 1,6 point au cours des cinq dernières années. «Les volumes transportés par route entre 2004 et 2010 sont environ cinq fois plus importants que ceux du ferroviaire», constate Eurogroup.

«Le rail a perdu 1,6 point de parts de marché depuis 2004 en Europe»


Dans le commerce extérieur de l’Europe, importations et exportations confondues, le fer intervient à hauteur 3,5 % en tonnage et à 1,3 % en valeur. Cette photographie globale cache toutefois des disparités importantes selon les pays. Trois se présentent comme des champions avec des parts de marché ferroviaires supérieures à 30 % grâce à des politiques publiques actives : Suisse (39 %), Suède (37 %) et Autriche (36 %). À côté de ces leaders, on distingue un second groupe d’États membres où le fret ferroviaire assure autour de 20 % des trafics. À l’intérieur, les pays d’Europe de l’Est et centrale enregistrent une baisse continue depuis six ans tandis que la Finlande est stable à hauteur de 24 %. À l’inverse, l’Allemagne affiche une croissance régulière et la part du rail y est désormais supérieure à 21 %.

France en queue de peloton

Cet état des lieux dressé par Eurogroup identifie une troisième catégorie où la part du rail dans le transport de marchandises est inférieure ou égale à 15 %. Parmi eux, le fret ferroviaire se développe dans trois pays : Belgique (15 %), Grande-Bretagne (13 %) et Pays-Bas (5 %). Plus préoccupante est la situation au sud de l’Europe où le fer décroche. Avec l’Espagne (3,4 %) et l’Italie (9 %), la France malgré ses 15 % de trafics ferroviaires figure dans ce groupe. Un autre enseignement de l’étude est l’intensité variable de la concurrence selon les marchés. «Certains comme la Suède, la Roumanie et les Pays-Bas ont des trafics fortement captés par les nouveaux entrants. L’Allemagne, la Suisse et l’Autriche, qui affichent une part modale du ferroviaire importante, restent pour autant des marchés dominés par l’opérateur historique tout en faisant partie des pays ayant le plus fort degré de libéralisation du secteur». Utile, elle dresse enfin une cartographie des entreprises ferroviaires dans seize pays d’Europe transportant plus de 5.000 t-km par an.

Érick Demangeon

Vendredi 13 Avril 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy