Fin de la trêve pour les taux de fret dans la ligne régulière


Après une année post-Hanjin en eaux calmes, Alphaliner voit poindre une nouvelle crise de la surcapacité pour le marché de la ligne maritime régulière, à l'approche de la saison hivernale.


La faillite de Hanjin a remis 102 porte-conteneurs sur le marché © Hanjin Shipping
La faillite de Hanjin a remis 102 porte-conteneurs sur le marché © Hanjin Shipping
"Il a fallu un an pour que le marché absorbe totalement le tonnage laissé derrière lui par Hanjin Shipping", juge Alphaliner. Un seul navire de l'ex-flotte de la compagnie qui a cessé ses activités en août 2016 est encore sans affectation (lire l'encadré).
Pendant tout ce temps, l'équilibre entre l'offre et la demande a été remarquable et les taux de fret ont fait preuve d'une grande stabilité. Mais selon le consultant, cette situation devient moins nette à mesure que le temps passe.

"Le début de la basse saison en octobre remettra les tarifs sous pression"


La réintégration massive des navires inutilisés sur les lignes depuis le printemps et les livraisons de très gros porte-conteneurs de 14.000 EVP à 21.000 EVP (ULCS) ont concouru à augmenter la capacité déployée sur les lignes de plus d'un million d'EVP depuis septembre 2017, relève Alphaliner. Actuellement, 20,44 millions d'EVP sont déployés, contre 19,33 M EVP un an plus tôt (+ 5,7 %).
Jusqu'à présent, la forte demande de transport a très bien compensé cette hausse de capacité, maintenant le taux de remplissage des navires au-dessus des 90 % sur la plupart des routes principales au cours de cette année. Mais le cabinet parisien estime que le début de la basse saison en octobre remettra les tarifs sous pression.

Le SCFI dévisse de nouveau

"La trêve dans la guerre des taux que les transporteurs ont, dans leur majorité, observée depuis la subite disparition de Hanjin semble aujourd'hui se terminer, estime Alphaliner. La forte réduction des tarifs juste avant les vacances chinoises d'octobre annonce une instabilité à venir dans un contexte qui voit les armateurs jouer des coudes pour prendre des parts de marché".
Le Shanghai Containerised Freight Index (SCFI) vient d'enregistrer six semaines consécutives de baisse et le consultant constate que les tentatives de GRI (General Rate Increases) des compagnies en août et septembre ont échoué : " C'est un signe évident qu'une nouvelle période de faibles taux est en train de débuter".
Le SCFI est plus bas qu' un an plus tôt à la même période, ce qui n'était plus arrivé depuis… un an, soit en septembre 2016. Pour Alphaliner, les opérateurs ont déjà perdu tout le bénéfice de l'augmentation des tarifs constatée depuis la disparition de Hanjin.

Presque tous les ex-navires de Hanjin ont trouvé preneurs
Seulement six des 102 porte-conteneurs exploités par Hanjin ont été déconstruits, tous les autres sauf un ayant trouvé une place chez un concurrent. L'"Orion", un navire de 1.647 EVP, propriété d'Alpha Ship, est toujours sans affectation.
Maersk Line est l'armateur qui a repris le plus de navires de l'armateur coréen, soit 26 unités, en plus des deux qui étaient affrétés par Hanjin auprès du numéro un mondial. L'armateur danois a ainsi récupéré l'équivalent de 199.700 EVP auprès de lui, soit 31 % de sa capacité.
De son côté, SM Line est celui qui en a racheté le plus : onze unités de 6.600 à 8.600 EVP. L'armateur en opère cinq de 6.600 EVP sur son service transpacifique "China Pacific Express" et affrète les six autres (quatre de 6.600 et deux de 8.600 EVP) à d'autres opérateurs.

Franck André

Mardi 19 Septembre 2017



Lu 1013 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy