Hapag-Lloyd : des résultats encore conformes aux prévisions


Pour Hapag-Lloyd, malgré l'érosion du marché de la ligne régulière et la hausse des coûts d'exploitation au troisième trimestre, les résultats des neuf premiers mois sont restés conformes aux prévisions.


© HHM Dietmar Hasenpusch
© HHM Dietmar Hasenpusch
Les neuf premiers mois de l'année du groupe allemand Hapag-Lloyd se sont achevés sur un Ebitda (résultat brut d'exploitation) de 16,6 milliards d'euros, soit 1 milliard de plus qu'au cours de la même période de 2021. Quant à son bénéfice net, il est passé en un an de 13,8 md EUR à 14,7 milliards d'euros.

Le chiffre d'affaires de l'armateur germanique n'a pas bénéficié d'un volume plus important de conteneurs transportés cette année. Il a comptabilisé en effet au cours des neuf premiers mois de l'année 9,98 millions d'EVP (M EVP), soit autant qu'au cours des trois premiers trimestres de 2021.

Mais Hapag-Lloyd a tiré profit de la forte hausse des taux de fret moyen du marché. Car les prix ont bondi de 1.120 dollars passant de 1.818 dollars en 2021 pour un conteneur de type 40 pieds à 2.938 dollars cette année. La progression du dollar a représenté un autre avantage pour le transporteur maritime européen.

Un troisième trimestre plus terne

Des chiffres qui font dire à Rolf Habben Jansen, le PDG du transporteur maritime allemand, que si la compagnie a réalisé une nouvelle fois des résultats exceptionnels au cours des neuf premiers mois de l'année, "c'est grâce au très haut niveau des taux de fret du marché".

"Une détérioration des conditions du marché et une hausse des coûts d'exploitation"


L'enthousiasme du dirigeant a trouvé toutefois des limites. L'analyse de la conjoncture au troisième trimestre de l'année le rend plus prudent. Une période pendant laquelle il a constaté "une détérioration des conditions du marché ainsi qu'une hausse des coûts d'exploitation liée à l'inflation".

En outre, Hapag-Lloyd a vu ses coûts d'exploitation passer de 10,1 à 10,8 milliards d'euros. Une hausse due notamment à la flambée des prix du carburant et des dépenses en matière de manutention.

Pour le transporteur maritime, les frais de soutage se sont en effet élevés à 755 dollars la tonne pendant la période alors qu'ils n'avaient représenté que 452 dollars la tonne au cours des trois premiers trimestres de 2021. Il a donc fallu affronter un surcoût de plus de 300 dollars lorsque les navires remplissaient leurs soutes.

Des incertitudes continuent de planer

Globalement, les performances financières réalisées au cours des neuf premiers mois restent conformes aux prévisions établies par la compagnie fin juillet. Pour l’exercice 2022, un Ebitda de l’ordre de 19,5 à 21,5 milliards d'euros (contre 18,2 à 20,1 milliards l'an dernier au cours de la même période), et un Ebit (résultat opérationnel) de l’ordre de 17,5 à 19,5 milliards d'euros (contre 16,3 à 18,2 milliards en 2021) restent prévus.

Des projections qui restent sujettes, selon le groupe "à une incertitude compte tenu de la guerre en Ukraine, des perturbations dans la supply chain mondiale qui n’ont pas encore été totalement résolues et des effets de la pandémie".

Vincent Calabrèse

Vendredi 18 Novembre 2022



Lu 1305 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal