Haropa Port veut faire passer le fret ferroviaire à la vitesse supérieure


Passer de 4 à 8 % en 2025 la part des conteneurs transportés par voie ferrée et étendre ainsi son hinterland au-delà de l’Île-de-France, telle est l’ambition affichée par Haropa Port.


© Haropa
© Haropa
Certes, la conviction est bien là : le fret ferroviaire représente "un enjeu de compétitivité avec de plus en plus de solutions massifiées et fiables pour l’acheminement des marchandises", souligne Antoine Berbain.

En juin dernier, le directeur général délégué d’Haropa Port Paris, en charge de la multimodalité à l’échelle de l’axe Seine, rappelait l’ambition des ports du groupement : "Passer de 4 % à 8 % dès 2025 la part des conteneurs transportés par voie ferrée et étendre ainsi notre hinterland au-delà de l’Île-de-France, sur l’ensemble du territoire national et plus loin encore vers l’Europe. C’est un élément-clé de notre plan stratégique".

Plus de 70 allers-retours hebdomadaires sont assurés vers une quinzaine de destinations, par Naviland Cargo, Ferovergne, Delta Rail, depuis Le Havre, et T3M et Hupac depuis Bonneuil (Val-d'Oise).

Haropa Port n’a pas laissé passer le plaisir d’annoncer quelques bonnes nouvelles en 2022 : "Les initiatives se multiplient autour du transport ferroviaire. Des services existants ont été renforcés et de nouvelles offres créées".

Hausse de l'offre sur l'axe rhodanien

Ainsi, l’opérateur Delta Rail avait lancé en avril 2021 un train de 750 mètres d’une capacité de 108 EVP (54 wagons) entre le port du Havre et Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire). Depuis mai dernier, il renforce son service de transport combiné d’une deuxième rotation hebdomadaire sur le terminal multimodal du Havre, les mardis et jeudis.

Par ailleurs, Naviland Cargo a lancé deux rotations supplémentaires entre Le Havre et Lyon-Vénissieux, passant ainsi de cinq à sept allers retours par semaine entre le port normand et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Autre bonne nouvelle, un nouveau train sur la plateforme trimodale modernisée de Bruyères-sur-Oise (Val-d’Oise), située à 40 kilomètres de Paris.

"Chaque train retire une cinquantaine de camions de la circulation"


La réhabilitation des voies dédiées au fret, fin 2021 soit deux voies de 390 mètres, a été financée par Haropa Port et la région Île-de-France à hauteur de 2,5 millions d’euros et par l’État, dans le cadre du plan France Relance, à plus de 710.000 euros. "Une quinzaine de convois par an sont programmés par l’opérateur DB Cargo France", assure Haropa Port.

Les deux premiers chargements réalisés en mars et avril étaient chacun composés de 22 wagons-trémies pour un tonnage de plus de 1.500 tonnes. Ce chargement de granulats depuis les Carrières de la Vallée Heureuse (CVH), dans les Hauts-de-France, est destiné au fabricant Béton Bâtir Sud Francilien (BBSF), implanté sur le port de Bruyères-sur-Oise.

"Chaque train retire une cinquantaine de camions de la circulation, diminuant ainsi la congestion des routes, tout en offrant un meilleur bilan carbone", commente Romain Dumont, directeur division Bulk DB Cargo France.


Nouvelle ligne pour Gennevilliers

Le port de Gennevilliers accueille lui aussi une nouvelle ligne ferroviaire conventionnelle : un convoi hebdomadaire de 28 citernes de ciment en provenance de la région de Nancy. Ce nouveau trafic est organisé par le commissionnaire de transport SATM, pour l’agence Béton Vicat de Gennevilliers, et la traction ferroviaire assurée par Fret SNCF.

Pour accélérer le développement du report modal, Haropa Port a lancé le 12 septembre un appel à manifestation d’intérêt (AMI) sur le transport ferroviaire, pour "mettre en place un dispositif d'incitation au report modal ferroviaire en 2022 et 2023".  Les opérateurs éligibles bénéficieront d'aide financières d'une durée de 24 mois pour l'amélioration ou le développement des trafics d'ici le 30 juin 2023.

Natalie Castetz

Jeudi 22 Septembre 2022



Lu 155 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal