L'Australie adopte une taxe carbone


Le Parlement australien a approuvé hier une loi instaurant une taxe carbone, après des années de débat houleux en raison de la vive opposition des groupes miniers de ce pays, qui est un gros exportateur de charbon et émetteur de CO2.


© RIO TINTO
© RIO TINTO
Après des années de débat houleux, le Parlement australien a adopté une taxe carbone. Le texte du gouvernement minoritaire dirigé par la travailliste Julia Gillard - à la tête d'une coalition incluant les Verts et trois députés indépendants - a été adopté au Sénat par 36 voix contre 32. En octobre, la chambre basse avait déjà approuvé la "Loi sur l'énergie propre", qui doit à présent recevoir le feu vert du gouverneur général. Ce vote intervient après "un quart de siècle de mises en garde scientifiques, 37 enquêtes parlementaires et des années de débats acrimonieux et de divisions", a déclaré le Premier ministre, Julia Gillard. "Aujourd'hui, nous avons fait l'Histoire. Après toutes ces années, notre pays a fait son boulot". Cette loi va participer à la lutte contre le changement climatique, a ajouté le chef du gouvernement de ce pays confronté pendant dix ans à une terrible sècheresse puis à de vastes inondations cette année.

Réduire les émissions de 80 %

Dès le 1er juillet, les 500 principaux émetteurs de CO2 devront donc payer une taxe d'un montant fixe de 23 dollars australiens (17,3 euros) par tonne carbone. À partir de 2015, cette taxe cédera la place à un schéma d'échange de quotas d'émissions (ETS) en Asie-Pacifique, à prix variables, fixés par le marché. Le gouvernement espère ainsi inciter les plus gros pollueurs à réduire leurs émissions. Il s'attend aussi à ce que les entreprises répercutent cet impôt sur le prix de leurs services et produits. Pour amortir cela, une large partie de la collecte de la taxe sera reversée aux ménages via prestations sociales et baisses d'impôts. L'objectif est, d'ici 2050, de réduire les émissions carbone de 80 % par rapport à leur niveau de 2000. Avec cette loi et d'autres mesures "vertes", le pays veut diminuer ses émissions carbone de 160 millions de tonnes d'ici 2020. L'Australie a l'un des taux d'émission de CO2 par habitant les plus élevés au monde et est aussi un grand exportateur de charbon.

«Un des taux d'émission de CO2 les plus élevés au monde»



La Nouvelle-Zélande et l'UE disposent déjà d'un système d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre. "C'est une belle réalisation, qui arrive à point nommé", a réagi le professeur John Quiggin, de l'université du Queensland. "Avec la Corée du Sud qui prévoit de suivre, on observe la montée en puissance d'une dynamique pour la réduction d'émissions carbone en Asie-Pacifique". Des négociations internationales sur le climat se dérouleront du 28 novembre au 9 décembre à Durban (Afrique du Sud). Leur principal enjeu sera la prolongation du protocole de Kyoto, seul instrument légal qui contraint actuellement les pays industrialisés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, à l'origine du changement climatique.

.

Mardi 8 Novembre 2011





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers






Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy