L'alliance 2M de Maersk et MSC vole en éclat


Mediterranean Shipping Company (MSC) et Maersk mettent fin à 2M, l'alliance que les deux premiers transporteurs maritimes mondiaux avaient créée il y a sept ans.


La porte de sortie opérationnelle de l'alliance 2M entre Maersk et MSC est à l'étude avec la clientèle © Seayard
La porte de sortie opérationnelle de l'alliance 2M entre Maersk et MSC est à l'étude avec la clientèle © Seayard
Avec la dissolution de 2M, le monde maritime conteneurisé connaît en ce mois de janvier un événement risquant de produire un véritable chamboulement. Le danois Maersk et l'italo-suisse MSC viennent d'annoncer pour 2025  leur volonté de détruire une des plus grosses alliances régissant depuis presque une décennie le shipping planétaire.

Vincent Clerc, PDG d'AP Møller-Maersk, et Søren Toft, PDG de MSC, déclarent : "MSC et Maersk prennent conscience que de nombreuses choses ont changé depuis la signature en 2015 par les deux compagnies de cet accord prévu pour durer dix ans".
Pour les dirigeants des compagnies maritimes se partageant les deux premières places du palmarès mondial en termes de capacité, "mettre fin à l'alliance 2M va permettre aux deux transporteurs de remettre en œuvre, chacun de son côté, leurs propres stratégies".

Les pistes de sortie des services communs à l'étude

Au plan opérationnel, l'alliance 2M ne vole pourtant pas en éclat avec effet immédiat. Les deux leaders mondiaux du transport conteneurisé soulignent que cette annonce n'a pas encore d'impact sur les services opérés en commun par les deux membres du VSA (Vessel Sharing Agreement). Ils ajoutent que les équipes commerciales des deux compagnies se donnent deux ans pour négocier avec les clients utilisant les services communs des modes de sortie de cette alliance mondiale.

Née en 2015, 2M avait eu pour mission de rationaliser le marché et de générer des économies de coûts d'exploitation sur les axes Asie-Europe, transtlantique et transpacifique. Cette alliance était restée véritablement bipartite. Après avoir été approchée un temps par les coréens HMM et SM Line, elle avait accepté de nouer un accord de partenariat avec l'israélien Zim.

En revanche, les deux autres alliances mondiales du shipping se sont montrées rapidement plus protéiformes. L'Ocean Alliance (dont la durée de vie avait doublé, passant de cinq à dix ans en 2019), est un VSA franco-asiatique regroupant la compagnie nationale CMA CGM, le chinois Cosco (ayant entre-temps absorbé le hongkongais OOCL) et le taïwanais Evergreen.

Quant à The Alliance, le troisième VSA global, composé l'allemand Hapag-Lloyd, du japonais Ocean Network Express (One), et du taïwanais Yang Ming, elle s'était élargie avec l'arrivée de HMM.

Considérant que ces trois VSA ont été créés dans une conjoncture de taux de fret très bas, l'arrêt de 2M pose question. L'envolée des tarifs dont a bénéficié le secteur pendant dix-huit mois, leur retour à des niveaux d'avant-crise et le nombre incessant de commandes de navires neufs pourrait engendrer une reconfiguration des alliances ou la remise à plat totale du système.

Vincent Calabrèse

Mercredi 25 Janvier 2023



Lu 2140 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Février 2023 - 11:41 2022 en hausse de plus de 50 % à Tanger Med


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal