La flotte française a gagné quatre unités en 2020


Avec un total de onze navires entrés sous registre français mais sept partis sous d'autres cieux, la flotte de transport nationale comptait 190 unités au 1er janvier dernier. Soit quatre de plus par rapport aux six premiers mois de l'année écoulée.


© Marfret
© Marfret
L'effectif de 190 navires battant pavillon national au le second semestre 2020 représente près de 6,7 millions UMS (Universal Measurement System). Sa capacité d’emport se chiffre à près de 7,5 M de tonnes de port en lourd (Tpl), détaille la Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGITM) dans son dernier rapport. Sur ce chiffre global, 89 navires sont inscrits au Registre International Français (Rif), 60 au registre métropolitain et 41 aux registres d’Outre-mer dont 22 en Polynésie française.

À 43 navires, avec la perte du "Cap Aiguades", unité de la flotte de la compagnie marseillaise Maritima, l'effectif pétrolier et gazier a perdu un navire en six mois. Il compte 35 pétroliers et 8 gaziers, soit une baisse de 2,9 % en matière d'effectif et de 0,1 % au chapitre de la jauge brute. Soit, le niveau atteint au 1er janvier 2020. Avec six entrées et cinq sorties, la flotte nationale dite de "charge" (à savoir les porte-conteneurs, ro-ro, conventionnels, etc.) compte 66 unités au 1er janvier, soit 1,5 % de plus en six mois en matière d'effectifs et un solde positif de 20,8 % en termes de jauge brute et de 17 % pour le port en lourd.

Au titre des six entrées, la DGITM relève l'enregistrement au Rif du porte-conteneurs "Douce France" de l'armateur phocéen Marfret. Du côté du groupe CMA CGM, le document mentionne l'entrée de quatre sisterships au cours du semestre : les "CMA CGM Jacques Saadé", en septembre, "CMA CGM Champs Élysées" en octobre, "CMA CGM Palais Royal" en novembre, et "CMA CGM Louvre" en décembre. Mais en parallèle, quatre autres navires de la compagnie marseillaise ont quitté le pavillon français pour adopter le pavillon maltais : les "CMA CGM Bougainville", "CMA CGM Rossini", "CMA CGM Norma" et "CMA CGM Mozart".

Navires de charge

L'administration note par ailleurs l'arrivée au cours du semestre du "Plastic Odyssey" précédemment affecté à la recherche, dans cette même catégorie de navires de "charge". Il est immatriculé sous registre Rif. Autre mouvement constaté pendant la période, la sortie du "Polarfront" qui a quitté la catégorie des unités météorologiques pour être reclassé en paquebot. Opéré par la compagnie Latitude Blanche, il apparaît donc aujourd'hui sous la catégorie des navires à passagers, soulignent les auteurs du document.

Dans la catégorie du transport de passagers, le document fait état d'un total de 81 navires de plus de 100 UMS, soit 182.055 tpl. Cinq entrées et une sortie ont été enregistrées au cours du semestre.
Chez Brittany Ferries, le "Galicia", ce ro-pax neuf construit par le chantier chinois Avic Weihai, est arrivé en octobre 2020. Il peut accueillir 139 camions et 1.015 passagers dans 426 cabines, selon le document. Le "Cotentin" est de retour sous pavillon français pour le compte de la compagnie bretonne après un affrètement de sept ans au profit de Stena Lines. Quant au "Connemara", il a retrouvé l’armateur suédois Stena Roro AB sous le pavillon chypriote après un an d’exploitation sous pavillon français par Brittany Ferries.

Un âge moyen assez bas

À Marseille, une entrée est signalée au sein de La Méridionale, celle du transbordeur roulier "Pelagos". Précédemment sous pavillon lituanien, l'ex-"Sirena Seaways" est immatriculé sous le registre métropole Dom. La parution semestrielle de la DGITM mentionne l'arrivée du "Paul Gauguin" à la suite de l'acquisition de la compagnie Paul Gauguin Cruises par Ponant. Le paquebot est immatriculé sous le registre de Wallis-et-Futuna. Il bat le même pavillon que le "Jacques Cartier", autre paquebot de la flotte de Ponant.

L'administration répertorie neuf armateurs français présents dans le pétrole et le gaz. Parmi ceux-ci figurent Euronav, V Ships France, Gaz Ocean, Socatra, CFT et Maritima. Dans le secteur des navires de charge, elle en inventorie 25 parmi lesquels CMA CGM, la CMN, LDA, Marseille Fret, la société de navigation polynésienne et Socatra.  Dans le passager, 23 compagnies sont présentes au plan national. Brittany Ferries, Corsica Ferries, Corsica Linea, La Méridionale, Uvea Marine Services en font partie.

L’âge moyen de la flotte de transport française reste particulièrement bas puisqu'il s'élevait à 9 ans et demi au 1er janvier 2021, soit 5,6 ans de moins que la flotte mondiale qui est âgée de 15,1 ans, et 6,7 ans de moins que la flotte mondiale (16,2 ans). Selon la DGITM, les navires de plus de 100 UMS de plus de 20 ans représentaient au 1er janvier 25,8 % de la flotte de transport française en nombre et seulement 7,1 % en jauge brute, tandis que ceux de moins de 10 ans représentent 37,4 % en nombre et 57,3 % en jauge brute.

Vincent Calabrèse

Mardi 4 Mai 2021



Lu 904 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Septembre 2021 - 14:32 Deux nouvelles mises en examen pour Lubrizol


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal