La flotte mondiale n'a progressé que de huit porte-conteneurs en 2017


Après avoir franchi la barre symbolique des 5.000 navires en 2011, la flotte mondiale des porte-conteneurs est restée quasiment bloquée au compteur sur ce chiffre pendant que la capacité s'est envolée de près de 40 %, estime Clarksons Research. Explications…


Le nombre de navires a progressé de 2 % pendant que la capacité a marqué un bond de 37 % © HHM Michael Lindner
Le nombre de navires a progressé de 2 % pendant que la capacité a marqué un bond de 37 % © HHM Michael Lindner
La flotte mondiale conteneurisée est passée du simple au double de l'année 2000 à 2018. Elle s'élevait il y a dix-huit ans à 2.617 navires. Le département "Recherches" du courtier londonien Clarksons en répertorie 5.192 aujourd'hui, soulignant que 8 navires seulement sont venus se rajouter à l'effectif l'an dernier.
Selon le courtier, en comparaison avec l'effectif global enregistré au début de l'année 2012, la flotte mondiale n'a progressé que de 109 navires en ce début d'année. Et ce bien que la capacité totale se soit accrue de 5,6 millions d'EVP au cours de la même période. Avec la progression du gigantisme et la mise en place de ses effets pervers, le nombre de navires a progressé de 2 % pendant que le nombre d'EVP a marqué, lui, un bond de 37 %.
Si le nombre de navires n'a pas véritablement progressé, la flotte opérationnelle, composée de 5.000 unités, reste toutefois très avide de fret. Car la crise économique n'a pas facilité la tâche des armateurs soucieux de remplir leurs navires.
Le marché mondial représentant 67 millions d'EVP dans les années 2000 a atteint 192 millions en 2017. Selon Clarksons, la croissance s'est avérée assez rapide pour justifier l'accroissement de la taille de la flotte.

Les effets du gigantisme

Alors que 5.083 navires composant la flotte mondiale au début de 2012 ont transporté 155 millions d'EVP cette année-là, c'est un effectif de 5.159 unités qui a pris en charge en 2017 un volume global supérieur de 24 %. Avec une centaine de navires de plus, les opérateurs ont réussi le pari de transporter un quart supplémentaire de fret.

"Avec une centaine de navires de plus, les opérateurs ont pu transporter un quart de fret supplémentaire"


Clarksons rappelle que, si la capacité a rapidement augmenté, tel n'est pas le nombre de navires. "La constance de l'effectif de ces 5.000 navires (un noyau dur qu'on retrouve depuis quelques années, NDLR) reste en partie illusoire". Le courtier estime que les mégacarriers (les porte-conteneurs allant de 17.000 à 21.000 EVP) ont enclenché une nouvelle dynamique en rejoignant les plus anciens.
Il souligne dans son document qu'il existe aujourd'hui 383 unités (2,7 millions d'EVP) en commande. Mais vu qu'au cours des deux dernières années, 335 navires sont partis à la casse pour être recyclés, le nombre d'unités composant la flotte mondiale devrait rester inchangé. Entre-temps, la capacité globale augmentera encore, prédit Clarksons.
Dans les grands ports mondiaux, l'effet pervers du gigantisme se traduit depuis quelques années par une stagnation ou un recul du nombre d'escales pendant que le volume du trafic conteneurisé ne cesse de progresser.

Vincent Calabrèse

Mardi 20 Février 2018



Lu 1232 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy