Le Covid-19, un grand perturbateur sur le marché mondial



© Cosco
© Cosco
Si certains analystes mondiaux hésitaient à chiffrer les conséquences financières du coronavirus sur le marché maritime mondial il y a quelques semaines, le consultant danois SeaIntelligence n'hésite pas aujourd'hui à leur donner un contour plus précis.
Se livrant à un petit calcul, en se basant sur une moyenne de 1.000 USD le taux de fret moyen par EVP, il estime que le Covid-19 va se traduire par un déficit de 1,7 milliard de dollars pour les opérateurs de ligne régulière. Un montant provenant d'une disparition du marché de 1,7 million d'EVP, soit 1 % du volume global enregistré en 2019.
Cela signifie que le virus devrait réduire de 1 % la croissance globale attendue en 2020. Pire, pour SeaIntelligence, il ne sera plus question cette année de la croissance de 0,7 % de volume dont la ligne régulière avait bénéficié l'an dernier.

Un départ sur deux annulé

Selon Alphaliner, le nombre de voyages en sortie des ports chinois annulés par les opérateurs a bondi. D'autre part, avec le coronavirus, le consultant parisien indique que la flotte inactive dans le monde a atteint une capacité de 2 millions d'EVP. Un phénomène qui n'est pas tout à fait surprenant lorsque l'on prend conscience de la fermeture de nombreuses usines en Chine depuis le développement du virus dans le pays ou de leur non-réouverture depuis la fin du Nouvel An lunaire, cette année.
Les ports et les terminaux conteneurisés devraient également souffrir du contrecoup du Covid-19. Toujours selon l'analyste danois, sachant que chaque conteneur génère 3,5 à 4 mouvements sur un terminal, la perte globale de 1,7 M EVP devrait conduire à la diminution de 6 à 6,8 M EVP dans le monde manutentionnaires.
Pour SeaIntelligence, avec la propagation du virus, plus d'un départ de navires sur deux est annulé. Les diminutions de capacité disponible après les huit semaines de Nouvel An chinois devraient atteindre 700.000 EVP, soit le double de la réduction à laquelle on avait assisté en 2019. Alphaliner, de son côté, évalue à 290.000 EVP la diminution de l'offre de transport sur l'axe Asie-Méditerranée et à 680.000 EVP la baisse sur le marché transpacifique.

Impact de 6 M EVP pour la Chine et Hong Kong

Pour les ports chinois (ainsi que pour les ports hong-kongais), le consultant français avait estimé que le coronavirus se traduirait à l'issue du premier trimestre par une chute de 6 M EVP.
Certains experts internationaux s'accordent à dire que l'impact du virus devrait être davantage ressenti sur l'Intra-Asie à l'export. Des marchés sur lesquels des volumes chinois à destination d'industriels étrangers ont la part belle.
Mais aujourd'hui, la durée du temps de fermeture des usines chinoises et la propagation du virus à d'autres pays (Italie, Iran…) sont les deux phénomènes qui perturbent sérieusement l'économie et la supply chain globales. Les pays importateurs mondiaux de produits finis ou de pièces détachées attendent encore un retour à la normale.
En attendant, le Shanghai Containerized Freight Index (SCFI) ou le China Freight Index (CFI) montrent tous deux une baisse constante des taux depuis le début de l'année.

Vincent Calabrèse

Mercredi 26 Février 2020



Lu 1260 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy