Le Havre : la filière du sucre se renforce


Au lendemain de la levée des quotas européens sur l’exportation de sucre de betterave, l’entreprise Sucre Océane inaugure de nouvelles installations sur le port du Havre.


© Éric Houri
© Éric Houri
Et de quatre. En inaugurant officiellement le 31 octobre un silo de 15.000 tonnes, construit à côté des trois autres cellules existantes, de même capacité, Sucre Océane porte de 45.000 à 60.000 tonnes la capacité totale de stockage de sucre du terminal portuaire havrais. La filiale de SHGT et d’Euroports a investi 13 millions d’euros pour la construction de ce quatrième silo de 54 mètres de haut et la modernisation du site, anticipant ainsi l’ouverture du marché au sucre de betterave, au 1er octobre. Objectif : "Renforcer ses capacités de transit, portées à environ 140.000 tonnes annuelles, soit environ 6.000 conteneurs au départ du Havre", selon Guillaume Blanchard, président de l’opérateur SHGT.

Certification FSSC 22000

Pour le chargement de conteneurs et de citernes routières, l’entreprise qui compte une vingtaine de salariés propose tous types de conditionnement du sucre (vrac liners, big bag, sacs de 50 kg). Les process industriels ont également été renforcés pour que les équipements répondent aux "normes les plus strictes", selon SHGT. Opérateur économique agréé (OEA), l’entreprise a mis en place un système qualité HACCP adapté aux exigences des clients européens et obtenu la certification Food Safety System Certification 22000 (FSSC 22000) qui représente l’excellence dans la sécurité agroalimentaire.
Codétenue par l’opérateur de terminaux portuaires SHGT (filiale à 100 % de Sogena) et le groupe belge Euroports, Sucre Océane exporte pour les groupes coopératifs Tereos, numéro un français et troisième mondial (Beghin-Say et la Perruche), Cristal Union (Daddy et Erstein) et Saint-Louis Sucre, filiale du groupe allemand Südzucker. "La libéralisation du marché européen du sucre est l’occasion pour nos clients de servir de nouveaux marchés et de renouer avec le grand export", commente Guillaume Blanchard. Marché visé : le bassin méditerranéen. Avant la mise en place des quotas, l’installation traitait 300.000 tonnes par an, alors expédiées par des navires vracs.


Natalie Castetz

Lundi 13 Novembre 2017



Lu 1133 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse