Le Tréport vers un redécollage


Le Tréport, le port de l’embouchure de la Bresle, aux confins de la Normandie et des Hauts-de-France, pourrait connaître un important rebond grâce à un soutien politique étendu et au dynamisme de LTS, entreprise de manutention portuaire dirigée par Françoise Martinez.


Le trafic global du Tréport oscille entre 200.000 et 300.000 tonnes © Aérodrome d'Abbeville Buigny
Le trafic global du Tréport oscille entre 200.000 et 300.000 tonnes © Aérodrome d'Abbeville Buigny
Au milieu des années 80, le port départemental du Tréport ambitionnait d’atteindre les 500.000 tonnes, une barre souvent approchée. Mais les pertes successives des exportations de céréales et des importations de bois du Nord ont affecté son trafic global qui désormais, selon les aléas conjoncturels, oscille entre 200.000 et 300.000 tonnes. "Nous devrions nous situer aux alentours de 260.000 tonnes, soit au même niveau que l’an dernier voire un peu mieux", estime Françoise Martinez, patronne de LTS (Le Tréport Stevedoring), seul opérateur portuaire de la place.
Et pourtant à partir de mi-octobre, les bassins du port de commerce ne seront plus accessibles pour "quelques semaines" en raison d’importants travaux sur l’écluse principale. "Nous avons, avec notre clientèle, anticipé ce chantier", explique la seule femme à la tête d’une entreprise de manutention en France qui avait d’ailleurs accueilli l’assemblée générale de l’Unim au début des années 2000.

Remplacement de la porte écluse

Longtemps interrompu en raison de litiges avec les entreprises, ce remplacement de la porte écluse permettra de pérenniser pour plusieurs décennies l’outil portuaire et permettra une maintenance régulière grâce à un batardeau aval et un bateau-porte amont.
"Le port se modernise et depuis 2016 une réflexion est menée sur son fonctionnement et son développement. Elle associe le propriétaire à savoir le conseil départemental de Seine-Maritime, le concessionnaire, c’est-à-dire la CCI littoral des Hauts-de-France et tous les acteurs économiques, industriels compris. Je pense que des annonces importantes pourraient être faites prochainement avec les présidents de deux régions concernées", se réjouit Françoise Martinez.

"Amélioration des dessertes portuaires, tant routière que ferroviaire"


En attendant, à très court terme, un plan pluriannuel d’investissements sera établi comprenant réfection des terre-pleins et des voiries, entretien du port et charte environnementale. À moyen terme, une amélioration des dessertes portuaires, tant routière que ferroviaire, sera relancée.
"L’aménagement des terrains portuaires grâce aux efforts du propriétaire permettra des investissements privés conséquents et ouvrira des perspectives très importantes de développement des trafics", promet Françoise Martinez.
À l’image de Fécamp, l’autre port départemental seinomarin, et malgré là aussi des accès nautiques délicats, le port du Tréport bénéficie du dynamisme de ses opérateurs et de la présence d’usines "pieds dans l’eau" comme Timac Agro, SFBD (groupe Clariant) ou Lhotellier.

Vincent Rogé

Vendredi 22 Septembre 2017



Lu 1126 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse