Le cuivre, l’or et le cacao ont souffert


Le métal rouge a plongé en fin de période après une semaine faste, l’or et le cacao ont également reculé.


© Comisión Chilena del Cobre
© Comisión Chilena del Cobre
Le cuivre a connu une semaine en deux temps, s'appréciant du 22 au 25 novembre 2021 jusqu'à atteindre un plus haut en plus d'un mois à 9.920 dollars la tonne avant de couler en fin de semaine avec les autres métaux cotés au London Metal Exchange (LME).
La tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 9.511,00 dollars le 26 novembre, contre 9.646,50 dollars le vendredi précédent à la clôture.

Daniel Briesemann, analyste de Commerzbank, attribue ce dernier mouvement à l'aversion au risque qui s'est emparée ce jour de l'ensemble des marchés après la détection d'un nouveau variant du Covid-19 en Afrique du Sud. Baptisé Omicron, ce dernier présente un potentiel de propagation très rapide, selon les scientifiques, qui ignorent à ce stade si les vaccins actuellement disponibles sont efficaces contre lui.

Les dernières données du Groupe d'étude international du cuivre (ICSG) publiées le 22 novembre ont soutenu le métal rouge en première partie de semaine : le marché a connu sur les huit premiers mois de l'année un déficit de 107.000 tonnes, selon l'institution.
Le cours de l'étain a battu un nouveau record à la hausse le 25 novembre : la tonne a passé la barre symbolique des 40.000 dollars, atteignant 40.680 dollars, une première. Au 31 décembre 2020, elle valait moitié moins.

L’or à la peine

L'annonce d'un nouveau variant de Covid-19 n'a pas réussi à relancer durablement le cours de l'or, pourtant valeur refuge, au terme d'une semaine en demi-teinte pour le métal jaune. Sur le London Bullion Market, l'once d'or valait 1.786,55 dollars le 26 novembre, contre 1.845,73 dollars le vendredi précédent à la clôture.

Si l'aversion pour le risque qui a balayé les marchés mondiaux a permis au métal jaune de repasser au-dessus de la barre de 1.800 dollars l'once en première partie de séance européenne le 26 novembre, son prix jaune est reparti en arrière à la mi-journée.
La force du dollar, stimulé par la reconduction lundi de Jerome Powell à la tête de la Réserve fédérale américaine (Fed) et la publication le 24 novembre de données macroéconomiques alimentant la perspective d'un resserrement prochain de la politique monétaire américaine, avait rogné la valeur de l'or.

Le cacao dégringole

Les cours du cacao ont souffert, plombés par des stocks abondants et la tourmente qui s'est emparée de l'ensemble des marchés le 26 novembre. Les deux cours de référence du cacao, qui se débattaient depuis le début de la semaine, ont été particulièrement sous pression le 26 novembre, abandonnant autour de 4 %.

À Londres, la tonne de cacao pour livraison en mars prochain a clôturé à 1.656 livres sterling, contre 1.722 livres sterling sept jours auparavant. À New York, la tonne pour livraison le même mois a terminé la semaine à 2.400 dollars, contre 2.583 dollars le vendredi précédent.

Comparé à leurs niveaux d'il y a un an, les stocks de fèves de cacao dans les entrepôts agréés "ont augmenté de 19 % en Europe et de 51 % aux États-Unis", observe l'Organisation internationale du cacao (ICCO) dans son dernier rapport mensuel.
"Même si les broyages (de fèves) ont augmenté d'une année à l'autre en Europe, en Amérique du Nord et en Asie du Sud-Est au cours du troisième trimestre 2021, le volume n'a pas été suffisant pour absorber l'excédent de production", explique l'organisation.

AFP

Lundi 29 Novembre 2021



Lu 659 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal