Le décret qui va changer la desserte de la Corse



Les marins des navires de Corsica Ferries, de La Méridionale, ici dans le port de Bastia, et de la SNCM vont être soumis au même droit du travail © Franck André
Les marins des navires de Corsica Ferries, de La Méridionale, ici dans le port de Bastia, et de la SNCM vont être soumis au même droit du travail © Franck André
Le décret dont le projet a été présenté le 9 janvier aux salariés de la SNCM et de La Méridionale est susceptible d'affecter profondément la physionomie des dessertes entre la Corse et le continent. Ce texte, qui pourrait être officialisé au printemps 2014, imposera d'employer sous contrat de travail français les personnels navigants exerçant sur les liaisons régulières de courte distance entre ports français.
En cela, ce projet de décret "anti-dumping social" met directement en cause le modèle économique sur lequel Corsica Ferries fonde ses dessertes de l'île et qui est dénoncé de longue date par les salariés des deux compagnies délégataires du service public. L'armateur basé à Bastia navigue sous pavillon international italien et emploie des marins d'Europe de l'Est, depuis que le règlement européen sur la libéralisation du cabotage est entré en vigueur en 1999 sur la Méditerranée.

"Les conditions d'une concurrence loyale sont rétablies"

Faute d'avoir pu imposer le pavillon français premier registre sur les liaisons domestiques, la CGT a tout de même obtenu l'application pour tous les opérateurs du droit du travail hexagonal, ce qui constitue un événement majeur. Frédéric Alpozzo, le secrétaire général des marins CGT de la SNCM, a ainsi salué une décision "historique", que le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, avait qualifiée avant lui d'"unique en Europe".
Pour le syndicaliste, "les conditions d'une concurrence loyale sont rétablies. Cela permettra non seulement de développer l'activité économique de la SNCM et de La Méridionale, mais aussi d'améliorer les conditions de travail des salariés de Corsica Ferries. Ce décret va mettre un terme à la situation de concurrence actuelle, qui consiste en une guerre tarifaire et des surcapacités et qui est nuisible pour tout le monde". Selon Frédéric Alpozzo, cette avancée s'accompagne d'un renforcement des contrôles. En plus de l'engagement de l'État d'aider à finaliser la commande de deux navires neufs, le syndicat compte que l'harmonisation des règles de concurrence attire de nouveaux investisseurs et "permette la constitution d'un actionnariat durable avec le remplacement de Veolia".
De son côté, le directeur général de Corsica Ferries, Pierre Mattei, a réagi, assurant "déjà respecter les conventions collectives françaises" et regrettant "le dénigrement" dont la compagnie a fait l'objet pendant le conflit. "Si le décret n'est pas conforme à la loi européenne, on le fera vérifier", promet-il.

Franck André

Vendredi 10 Janvier 2014



Lu 508 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy